Canadiens de Montréal

Le CH laisse les Flames en vie

Publié | Mis à jour

«Je ne pense pas que les Flames ont vu notre équipe jouer comme nous pouvons jouer. C’est ce que nous apporterons ce soir.»

Dominique Ducharme avait fait cette prédiction après l’entraînement matinal au Scotiabank Saddledome de Calgary.

Ducharme avait espoir de voir son équipe voguer sur l’élan de son dernier match contre les Oilers à Edmonton. Mais c’était une seule victoire. Une victoire d’affilée, ce n’est jamais très gros comme séquence!

Les Flames n’ont finalement fait aucune découverte. Ils ont revu le même visage du Canadien, celui d’une équipe incapable d’offrir un rendement constant.

Bien loin de l’intensité de mercredi soir contre la bande à Connor McDavid, le Tricolore a trébuché 4 à 2 contre les Flames.

Dans les messages des derniers jours, on réclamait la présence d’un hockey des séries dans le camp du Canadien. Ce n’était pas le cas pour ce premier match d’une série de trois face à l’équipe de Darryl Sutter.

«La constance est d’essayer de jouer de la même façon tous les soirs. Mais tu ne gagneras pas tous les matchs, a tempéré le gardien Jake Allen. Nous devrions avoir la même attitude pour chacune de nos rencontres. Nous devons le faire individuellement, mais aussi collectivement. Il faut trouver une façon d’y arriver.»

Une attaque timide

Sur le plan offensif, le Canadien a choisi de reporter son costume du fantôme avec seulement 19 tirs en direction de Jacob Markstrom. Tyler Toffoli, qui a gaffé sur le premier but des Flames, a terminé la rencontre avec cinq tirs. À lui seul, il a donc obtenu un peu plus de 20% des tirs de son équipe. Toffoli a aussi marqué son 23e but de la saison grâce à la générosité de Markstrom.

Nick Suzuki a connu un match décevant. Idem pour Eric Staal. Idem pour le duo de Ben Chiarot et Shea Weber. Idem pour Paul Byron et Artturi Lehkonen. Il y avait beaucoup plus de joueurs dans le camp des déceptions.

Malgré la défaite à sa fiche, Jake Allen a été le meilleur joueur des siens avec 27 arrêts.

Du côté des Flames, les attaquants Andrew Mangiapane (1 but, 1 passe) et Dillon Dube (1 but) ont réussi à étourdir leurs rivaux toute la soirée.

Sean Monahan a marqué le but vainqueur sur une belle passe de Johnny Gaudreau, mais c’est surtout les acteurs dans l’ombre des Flames qui ont déstabilisé le Tricolore.

Derek Ryan, un centre du quatrième trio, a aussi passé un temps considérable dans le territoire adverse. 

____________________________

TROISIÈME PÉRIODE 

19:52 - BUT! Elias Lindholm complète la marque dans un filet désert.

05:58 - BUT! Sean Monahan complète une belle passe de Johnny Gaudreau dans l'enclave.

00:00 - Début du troisième engagement.

DEUXIÈME PÉRIODE 

01:03 - Michael Stone est chassé pour rudesse à l'endroit de Paul Byron.

00:00 - Début du deuxième tiers.

PREMIÈRE PÉRIODE                      

19:24 - BUT! Andrew Mangiapane crée l'égalité en avantage numérique en faisant dévier parfaitement le tir de Noah Hanifin.

18:43 - Shea Weber est puni pour avoir fait trébucher Elias Lindholm.

18:24 - BUT! Joel Armia décoche un lancer des poignets dès la mise en jeu remportée par Phillip Danault.

13:19 - BUT! Tyler Toffoli crée l'égalité en déjouant Jacob Markstrom d'un tir des poignets qui semblait inoffensif.

06:06 - BUT! Dillon Dube complète une belle passe d'Andrew Mangiapane pour donner les devants 1-0 aux Flames.

00:00 - Début de la rencontre.