Flames vs Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Cinq joueurs «robustes» dans la section Nord

Publié | Mis à jour

En cette fin de saison, les différentes équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) présentent un style de jeu qui s’apparente de plus en plus à celui des séries éliminatoires. Voici cinq joueurs de la section Nord, dans laquelle évolue le Canadien de Montréal, qui risquent de se signaler autrement dans les prochaines semaines en raison de leur robustesse.

Milan Lucic

Chez les Flames de Calgary, le vétéran Milan Lucic est probablement à son meilleur quand arrive le temps des séries. Les Flames jouant avec l'énergie du désespoir ces jours-ci, il n’hésitera jamais à jeter les gants pour défendre un coéquipier. Lucic peut également s’amuser à distribuer les mises en échec.

Jujhar Khaira

Plus tôt ce mois-ci, l’attaquant des Oilers Jujhar Khaira a été sonné lors d’une bagarre l’opposant à Brett Ritchie, des Flames de Calgary. Puis, le 19 avril, c’est le défenseur Alexander Romanov qui lui a servi une bonne mise en échec. Advenant un retour au jeu, le joueur réputé pour sa robustesse sera à surveiller.

Ben Chiarot

Le Canadien ne compte pas sur un matamore, proprement dit. À la ligne bleue, Ben Chiarot ne s’en laisse toutefois pas imposer. Malgré une absence prolongée cette saison, il mène du moins le Tricolore au chapitre des pénalités majeures, avec quatre. J.T. Miller, des Canucks de Vancouver, Brady Tkachuk, des Sénateurs d’Ottawa, Matthew Tkachuk, des Flames, et Wayne Simmonds, des Maple Leafs de Toronto, furent ses clients.

Antoine Roussel

Considéré comme une peste sur la patinoire, Antoine Roussel a participé à 35 matchs avec les Canucks depuis le début de la saison. Limité à quatre points, il tente de déranger l’adversaire de bien d’autres façons. Présentement blessé, il devrait revenir au jeu sous peu.

Brady Tkachuk

On s’entend que les Sénateurs ne participeront pas aux séries éliminatoires, mais leur attaquant Brady Tkachuk est un joueur qui, peu importe le contexte, sait faire face à l’adversité. Il domine d’ailleurs la LNH pour le plus grand nombre de pénalités majeures cette saison, avec six, à égalité avec son coéquipier Austin Watson