Crédit : AFP

LNH

«Ça devient gênant» - Elvis Merzlikins

Publié | Mis à jour

La saison 2020-2021 des Blue Jackets peut officiellement être considérée comme un échec et le gardien Elvis Merzlikins est impatient de passer à autre chose.

«Je suis fatigué de perdre des matchs. Je sais que nous y mettons de l’effort, mais ça devient gênant», a affirmé le gardien jeudi soir, après un revers de 3 à 1 subit aux mains du Lightning de Tampa Bay.

Cette défaite contre les champions en titre de la coupe Stanley a mathématiquement mis fin aux chances des Blue Jackets de participer aux séries éliminatoires. Il s’agissait d’ailleurs d’un huitième revers de suite.

Depuis le 22 mars dernier, le club de l’Ohio est la pire équipe de la Ligue nationale de hockey. Il a maintenu un bien mauvais dossier de 2-13-2.

«C’est ce qu’il en est. Je vais être honnête avec vous les gars, c’est très douloureux, a ajouté Merzlikins. C’est tellement une mauvaise année que je veux simplement qu’elle se termine et que je l’oublie. Je ne veux plus penser à cette saison.»

Le gardien letton pourra éventuellement se consoler en se disant que ce n’est pas de sa faute si les Jackets terminent l’année dans les bas-fonds du classement. Le joueur de deuxième année a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,93 et un taux d’efficacité de ,911 en 23 parties cette saison. Des chiffres qui peuvent être considérés respectables quand on évolue pour une formation qui en arrache. Le problème des Blue Jackets se situe plutôt en attaque.

Avant l’affrontement contre les «Bolts», la troupe de John Tortorella avait maintenu une moyenne de buts inscrits par partie de 2,73. Une statistique qui la place au 28e échelon du circuit Bettman dans cette catégorie. Depuis le début du mois d’avril, les Jackets amassent seulement deux buts en moyenne par rencontre.

Heureusement pour Merzlikins et ses coéquipiers, il ne reste que sept parties à leur campagne 2020-2021...