Crédit : Photo Martin Chevalier

Canadiens de Montréal

Les Canucks lancent un message aux Canadiens

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal a fortement intérêt à retrouver la voie du succès s’il souhaite se qualifier en séries éliminatoires, car en plus des Flames de Calgary, les Canucks de Vancouver sont à ses trousses et ont repris de la vigueur.

La pause forcée de l’équipe de l’entraîneur-chef Travis Green semble avoir revigoré tout le vestiaire. Elle vient d’ailleurs de gagner ses deux matchs à domicile contre les Maple Leafs de Toronto, dimanche et mardi. Ainsi, les Canucks accusent huit points de retard sur le Tricolore, tout en ayant quatre parties en main. Rien n’est donc joué et en Colombie-Britannique, personne n’a abandonné.  

«Nous aurions pu nous écraser en revenant de ce que nous avons vécu et je suis réellement fier des gars. Cela constitue un testament de ce que nous sommes ici», a affirmé le défenseur Quinn Hughes au site NHL.com.

Au nombre des raisons expliquant le regain de vie des Canucks, il y a le vétéran Braden Holtby, qui a bloqué 74 des 79 tirs des Leafs cette semaine. Pourtant, il avait amorcé un seul des 11 matchs précédant le 2 mars et a ensuite dû combattre la COVID-19. «Évidemment, Holts était l’un des gars qui a composé avec le problème. Le voir arriver et jouer ainsi est formidable», a louangé l’attaquant Tanner Pearson.

Déjà en séries  

Avec la situation précaire dans laquelle les Canucks se trouvent au classement, chaque rencontre équivaut à un match des séries éliminatoires. Ce sera le cas pour le reste de la campagne si la course se resserre encore plus.

«Pour avoir une chance, nous devons aborder chaque partie comme s’il s’agissait d’une victoire à obtenir obligatoirement, a précisé Holtby. Cela prouve que nous ne sommes pas éliminés. Nous nous trompons si nous pensons que ces deux triomphes suffiront. Nous en avions besoin pour rester dans le coup et maintenant, il est temps de reprendre le travail et de continuer à pousser fort pour nous donner une chance de lutter à la fin.»

«Beaucoup de gens croyaient que nous ne pouvions pas enlever un seul de ces deux matchs et notre équipe est ici pour gagner», a mentionné Green.

Les Canucks accueilleront les Sénateurs d’Ottawa, jeudi. Les deux clubs en découdront à trois autres reprises par la suite, soit samedi au Rogers Arena, puis lundi et mercredi au Centre Canadian Tire.