Crédit : Photo AFP

LNH

«Je suis préoccupé par...»

Publié | Mis à jour

Les Maple Leafs de Toronto éprouvent de sérieux ennuis, ayant encaissé cinq défaites consécutives, et il semble bien que l’absence de Frederik Andersen devant le filet commence à se faire sentir de façon plus concrète.

Après la contre-performance de Jack Campbell dans le duel précédent face aux Canucks, dimanche, l’entraîneur-chef Sheldon Keefe a parié sur David Rittich pour le match de mardi à Vancouver. Cependant, le gardien a flanché en troisième période et les siens se sont inclinés 6 à 3. Il a d’ailleurs mal paru sur quelques séquences, notamment un but concédé à Nils Hoglander qui l’a battu à l’aide d’un faible tir. L’ancien des Flames de Calgary a également trompé par un lancer banal de Tanner Pearson durant le dernier engagement.

Pourtant, les Leafs se débrouillaient plutôt bien en l’absence d’Andersen, toujours aux prises avec une blessure au bas du corps. Campbell avait remporté ses 11 premières décisions de la campagne et relevait le défi avec brio. Cependant, ses trois dernières sorties ont été beaucoup moins convaincantes, tandis que Rittich n’a pas su prendre le relais adéquatement.

«Je suis préoccupé par nos gardiens, a admis Keefe selon des mots rapportés par le quotidien "Toronto Sun". Nous devons régler ça. Je ne suis pas inquiet à propos de notre équipe. Je crois en notre groupe. Nous avons suffisamment bien joué pour gagner, comme ce fut le cas l’autre soir. Toutefois, il nous faut un meilleur rendement des gardiens pour donner de la confiance à notre club.»

«En regard avec ce qu’ils ont récemment fait, les deux sont capables de mieux faire», a-t-il ajouté au sujet de Campbell et de Rittich.

Ce dernier ne s’est d’ailleurs pas défilé après sa mauvaise soirée de travail.

«J’aimerais bien savoir ce qui n’a pas fonctionné. Je prends l’entière responsabilité de cela. Les gars ont accompli du bon travail, ils m’ont donné trois buts et je n’ai pas livré la marchandise. Je dois être meilleur.»

Optimisme

Maintenant, rien n’est perdu pour Toronto, qui demeure au sommet de la section Nord avec une priorité de quatre points sur les Jets de Winnipeg. Les deux formations ont rendez-vous jeudi et Keefe s’attend certes à voir sa troupe secouer sa torpeur.

«On ne peut pas laisser les récents résultats perturber ce que nous essayons de réaliser en tant qu’équipe, car il y a beaucoup d’aspects positifs, a-t-il dit. Parfois, la rondelle entre dans votre filet plus souvent qu’elle ne devrait le faire. Ceux ayant joué au hockey diront que c’est une chose difficile à surmonter.»