Crédit : AFP

Baseball - MLB

Gary Sheffield dégoûté par le baseball moderne

Publié | Mis à jour

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancienne vedette du baseball majeur Gary Sheffield n’est plus en amour avec son sport.

De passage à la radio de la chaîne CBS Sports vendredi dernier, celui qui a obtenu neuf invitations au match des étoiles des ligues majeures a révélé qu’il n’avait plus aucun intérêt pour le baseball majeur.

«Je ne regarde absolument pas le baseball», a-t-il clamé.

Cela a de quoi surprendre, considérant que Sheffield agissait jusqu’à la saison dernière comme analyste des matchs des séries éliminatoires pour le réseau TBS.

«J’étais en quelque sorte forcé de regarder le baseball, parce que je travaillais pour TBS. [...] Je vais vous dire un secret : je n’ai jamais regardé de matchs pendant la saison. Je recevais de l’information quand je me présentais au studio», a avoué celui qui a remporté la Série mondiale avec les Marlins de la Floride en 1997.

Reconnu comme un puissant cogneur, Sheffield a expliqué son aversion pour le baseball moderne.

«Ils ont mis toutes ces règles et ils ont tellement modifié le jeu pour le rendre plus convivial pour les frappeurs, même ceux qui n’ont pas de succès, a-t-il dit. Ces gars-là peuvent frapper pour ,180 ou ,190 et ça va. Tout d’un coup, ils réussissent un coup de circuit. Maintenant, un circuit est moins attrayant. Les longues balles étaient plus difficiles à réussir et plus attrayantes [quand je jouais], parce que cela ne se produisait pas aussi souvent qu’aujourd’hui.»

Sheffield s’est toutefois défendu de rire du sport qui a fait de lui un millionnaire.

«Je ne suis pas l’un de ses vieux joueurs qui se moquent du sport et qui en parlent sous un jour négatif. Je parle juste des faits. [...] C’est comme ça que se joue le sport aujourd’hui et cela ne veut pas dire que je dois le regarder», a précisé l’homme qui a conclu sa carrière avec une moyenne au bâton de ,292, 2689 coups sûrs et 509 longues balles.