HKN-HKO-SPO-NEW-YORK-RANGERS-V-WASHINGTON-CAPITALS

Crédit : AFP

LNH

Avantage numérique: la clé du succès, chez les Rangers, c'est...

Publié | Mis à jour

Pendant que certains clubs, dont le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto, en arrachent en avantage numérique ces temps-ci, le jeu de puissance des Rangers de New York roule à fond de train.

Avant de visiter les Islanders en soirée au Nassau Coliseum, les «Blueshirts» revendiquaient 32 buts avec un homme en plus cette saison, ce qui représente le neuvième plus haut total de la Ligue nationale de hockey.  

Au chapitre de l’efficacité générale, ils occupent le 15e rang à 20,8 %. Cependant, l’équipe de l’instructeur-chef David Quinn a été dangereuse en supériorité numérique lors de ses quatre derniers duels, tous des gains aux dépens des Devils du New Jersey, détenteurs du pire dossier du circuit en infériorité numérique. New York a capitalisé quatre fois en 10 occasions au cours des parties en question et neuf fois à ses 23 plus récentes chances.

La contribution de certains est d’ailleurs à souligner. Depuis le début de la campagne, Adam Fox a amassé 21 points dans cette situation du jeu, un sommet chez les Rangers. Pour le nombre de buts, Chris Kreider domine avec 10. Ryan Strome et Artemi Panarin excellent aussi avec 16 et 15 points respectivement.

«Je pense que nous faisons circuler adéquatement la rondelle. Nous attaquons et certes, nous avons des jeux déjà préparés et d’autres que nous utilisons selon ce que l’infériorité numérique adverse présente, a déclaré le joueur d’avant Mika Zibanejad au quotidien "New York Post". Je crois qu’il faut un rythme élevé et ce n’est pas seulement au niveau du patinage, mais aussi du mouvement du disque et du soutien des uns vis-à-vis les autres. On travaille également fort pour conserver la rondelle.»

Rien pour Lafrenière 

De son côté, Alexis Lafrenière n’a toujours pas obtenu de point au sein de l’attaque massive, lui qui a totalisé huit buts et six mentions d’aide pour 14 points en 45 matchs cette année. Le premier choix au repêchage amateur 2020 évolue sur le troisième trio, à la gauche de Filip Chytil et de Kaapo Kakko.

Détenteurs du cinquième rang de la section Est, les Rangers auront l’opportunité de se rapprocher du top 4 après leur visite à Long Island. Ils joueront quatre fois à domicile, soit à deux reprises contre les Flyers de Philadelphie et autant face aux Sabres de Buffalo, les équipes se situant aux rangs 6 et 8 de leur division.