LNH

Les Islanders donnent une raclée aux Rangers

Publié | Mis à jour

Les Islanders de New York ont vaincu de manière convaincante les Rangers de New York, mardi, par le pointage de 6-1.

La rencontre était présentée à TVA Sports et TVA Sports direct.   

En plein cœur de la lutte pour l’accès aux séries éliminatoires dans la section Est, les Blueshirts ont maintenant un retard de six points sur les Bruins. La formation du Massachusetts a également joué deux parties de moins que l’équipe de la Grosse Pomme.

Contre les Islanders, les Rangers ont été victime d’Anthony Beauvillier. Le Québécois a conclu son match avec un but et trois mentions d’aide. C’était la deuxième fois de sa carrière qu’il amassait quatre points dans un même match.

Les autres marqueurs des vainqueurs ont été Josh Bailey (deux fois), Brock Nelson, Jean-Gabriel Pageau et Jordan Eberle.

L’unique buteur des Rangers a été Kevin Rooney.

Les Devils remontent, mais perdent 

À Pittsburgh, les Penguins ont inscrit les six premiers buts du match, mais ont tout de même eu besoin d’une septième réussite tardive pour vaincre les Devils du New Jersey au compte de 7 à 6. (à voir dans la vidéo ci-dessus)

Complètement dominée lors des 40 minutes de jeu, la troupe de l’entraîneur-chef Lindy Ruff a touché la cible à six reprises lors du troisième tiers.

Heureusement pour les «Pens», Sidney Crosby a lui aussi fait bouger les cordages lors de la dernière période. Les autres marqueurs du club de la Pennsylvanie ont tous été des joueurs différents Jeff Carter a d’ailleurs été l’un de ceux-ci. Il s’agissait de son premier dans l’uniforme des Penguins.

Du côté des Devils, Nico Hischier, Yegor Sharangovich, Nathan Bastian, Jack Hughes, Nolan Foote et Andreas Johnsson ont été les auteurs de ces filets tardifs.

L’équipe du New Jersey a ainsi subi une septième défaite consécutive. Elle se retrouve à seulement trois points des Sabres et du dernier rang au classement général dans la LNH. 

Dustin Tokarski ne peut tout faire   

Nommé première étoile de la dernière semaine dans la Ligue nationale de hockey (LNH), Dustin Tokarski a une fois de plus été très bon devant la cage des Sabres, qui ont malgré tout subi un revers de 2 à 0 face aux Bruins de Boston, mardi à Buffalo.

L’ancien gardien du Tricolore a été la cible de 40 lancers, ne cédant que deux fois, devant Brad Marchand et Connor Clifton. Il s’agissait d’un premier but cette saison pour le second.

Tokarksi montre une fiche de 2-2-1 à ses cinq derniers duels, malgré un excellent taux d’efficacité de ,938 au cours de cette séquence.

Tuukka Rask a quant à lui réalisé 32 arrêts, enregistrant un premier jeu blanc cette saison et un 51e en carrière. Il a notamment plongé pour voler un but à Dylan Cozens en première période, bloquant la rondelle du gant alors qu’une cage déserte s’offrait à l’attaquant.

Il s’agit d’une cinquième victoire consécutive pour le club du Massachusetts. Les deux équipes se retrouveront deux autres fois, jeudi et vendredi, à Buffalo.

Spencer Knight marque l’histoire des Panthers  

Spencer Knight a réussi 33 arrêts, mardi à Sunrise dans un gain de 5 à 1 contre les Blue Jackets de Columbus, pour devenir le premier gardien de l’histoire des Panthers de la Floride à remporter son tout premier match dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Seul Jack Roslovic, lors d’un jeu de puissance en deuxième partie de première période, est parvenu à tromper sa vigilance. Ses coéquipiers Aleksander Barkov, Sam Bennett (deux fois), Ryan Lomberg et Jonathan Huberdeau l’ont appuyé dans sa quête en touchant la cible.

Joonas Korpisalo a quant à lui cédé cinq fois sur 33 tirs pour les adversaires.

Au sujet du gardien sélectionné au 13e rang du repêchage amateur 2019, l’instructeur-chef Joel Quenneville a aimé ce qu’il a vu de lui. Ce n’est pas pour rien que les Panthers n’ont pas hésité à lui accorder un contrat d’entrée le 31 mars.

Il avait amorcé la saison dans la NCAA, montrant une fiche de 16-4-1, une moyenne de buts alloués de 2,18 et un taux d’efficacité de ,932 avec Boston College.

«Il s’est retrouvé dans des situations importantes et il a maîtrisé celles-ci en les abordant comme le prochain défi de sa vie. Et il a tout fait ce qu’il fallait afin de se préparer pour cette opportunité. En tant qu’organisation, nous nous attendons à ce qu’il continue ainsi.»

«Pendant les entraînements, rien ne le dérange, a ajouté le pilote. Il est très calme devant le filet. Il a vu plusieurs tireurs à ce niveau. Ce n’est pas la même chose qu’au cours d’un match, mais il a une belle occasion de disputer une rencontre significative et avoir un premier aperçu de ce qui l’attend pour la suite de sa carrière.»

Ayant mené les États-Unis à la médaille d’or au Championnat mondial de hockey junior cette année, Knight a été l’adjoint de Sergei Bobrovsky, lundi.