Crédit : AFP

Tennis

Monte-Carlo: Novak Djokovic éliminé

Publié | Mis à jour

Novak Djokovic a été éliminé jeudi en huitièmes de finale de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo par le Britannique Daniel Evans (33e) 6-4, 7-5 en 2h06.

«Hier j'ai fait un très bon match et aujourd'hui c'était l'exact contraire», a déploré le Serbe en référence à son entrée en lice impressionnante la veille face à l'une des stars montantes du circuit, l'Italien Jannik Sinner.  

Jeudi, le N.1 mondial a commis beaucoup trop de fautes directes (45) pour battre Evans qui n'a jamais été impressionné et a su imposer son jeu et notamment ses revers slicés.

Pris à la gorge d'entrée, Djokovic a perdu ses deux premières mises en jeu et a dû sauver une balle de 4-0 pour Evans. Il est néanmoins revenu à 4-4, mais a de nouveau perdu son jeu de service dans la foulée pour laisser Evans conclure la première manche.

Dans la seconde, le Serbe, vainqueur de son 18e Majeur en février des Internationaux d'Australie et qui n'avait plus rejoué en compétition depuis, a semblé reprendre le dessus.

C'est lui qui s'est détaché 3-0, mais Evans est revenu à 3-3 et Djokovic lui a offert l'avantage en commettant une double-faute qui a permis au Britannique de se détacher 6-5 avant de conclure la partie sur son service.

Au prochain tour, Evans affrontera David Goffin (15e) qui a battu Alexander Zverev (6e).     

C’est vraiment fini pour Félix Auger-Aliassime  

Après avoir mordu la poussière au premier tour du simple à Monte-Carlo, le Québécois Félix Auger-Aliassime a subi une dure élimination en double, aux côtés du Polonais Hubert Hurkacz, jeudi.

Les deux hommes ont été sèchement battus 6-0 et 6-2 par les favoris de la compétition, les Colombiens Juan Sebastian Cabal et Robert Farah. Les vainqueurs ont réussi six bris en huit occasions, concédant leur service une fois. Au total, les Sud-Américains ont empoché 51 points contre 27 pour leurs opposants.

Lundi, Auger-Aliassime avait plié l’échine 7-6 (3) et 6-1 devant le Chilien Cristian Garin. Le joueur de la Belle Province peut compter sur l’oncle de Rafael Nadal, Toni, comme mentor pour ses matchs sur la terre battue.