Club de foot Montréal

Wilfried Nancy à l’aise avec l’étiquette de négligé

Publié | Mis à jour

La plupart des spécialistes de la MLS placent le CF Montréal dernier ou avant-dernier dans l’Association de l’Est, et Wilfried Nancy ne s’en préoccupe pas le moins du monde.

Le nouvel entraîneur-chef du club montréalais vit très bien avec l’étiquette de négligé qui colle à l’équipe, même s’il admet ne pas nécessairement la comprendre. 

«Personnellement, je n’ai aucun problème, mais je ne crois pas aux suppositions. Tout le monde a droit à son avis. S’ils nous placent dernier ou avant-dernier, moi, je sais ce qu’on a envie de faire et on verra comment ça se passe d’ici la fin de l’année.»

«Ils se basent sur quoi pour dire ça? Parce qu’on a des jeunes joueurs et des nouveaux joueurs?»

Il bien vrai que l’équipe est très jeune et qu’elle ne compte sur aucune grande vedette, mais le jugement des experts est peut-être un peu sévère.

Progression 

Lors d’une conférence de presse virtuelle organisée par la MLS, jeudi, Nancy a indiqué avoir tiré un trait sur les deux matchs présaisons disputés par son équipe la semaine dernière, une défaite et une victoire.

«Je suis quelqu’un qui regarde vers l’avant et je suis très content de ce que je vois lors des derniers jours.»

Il a du même souffle expliqué le genre d’équipe qu’il entend diriger et sa description devait plaire aux partisans.

«Je veux que les gens découvrent une équipe agressive qui a envie de jouer vers l’avant. Je veux voir mon équipe donner des problèmes à l’adversaire en étant dynamique et active.»

Le défi sera tout de même de trouver une certaine forme de constance, puisque l’équipe va au minimum disputer ses huit premières rencontres aux États-Unis, dont trois «à domicile» au stade temporaire de l’Inter Miami CF.

Continuité 

Dans le fond, Nancy s’inscrit dans la continuité de ce qu’avait amorcé Thierry Henry l’an passé et il ne s’en cache pas.

«Ce sera similaire à la saison dernière. On aura une défense plus dynamique, ce qui était le plan. On veut aussi conserver le ballon et causer des problèmes à l’adversaire en le déséquilibrant.»

Nancy n’a pas l’intention de diriger une équipe attentiste, il veut qu’elle soit l’agresseuse.

«Nos forces se situent dans la façon dont nous allons jouer avec la balle et dans notre combativité. Nous avons aussi une certaine fraîcheur parce que nous avons beaucoup de jeunes.»

Lutte serrée 

L’Association de l’Est de la MLS sera très compétitive cette saison avec l’essor de Columbus, de Philadelphie et de la Nouvelle-Angleterre, de même que la stabilité de clubs comme Atlanta et New York City FC.

Si tout ce beau monde joue à la hauteur des attentes, ça fait déjà cinq places en séries sur sept qui seront déjà comblées. Mais ne comptez pas sur Wilfried Nancy pour baisser les bras. Au contraire.

«Nous avons que dans notre association, il y a beaucoup de clubs qui peuvent faire les séries.»

«Pour nous, l’essentiel est de se tailler une place dans les séries et notre objectif est de se bâtir un historique de victoires.»

Voyez le point de presse de Wilfried Nancy dans la vidéo ci-dessus.