Crédit : AFP

NBA

Une incroyable performance de Luguentz Dort

Publié | Mis à jour

Mis à part le résultat du match, une défaite du Thunder d’Oklahoma City aux mains du puissant Jazz de l’Utah, le Québécois Luguentz Dort a vécu une soirée pour le moins mémorable en inscrivant la bagatelle de 42 points.

Dans le revers de 106 à 96 de sa formation, Dort est devenu le troisième plus jeune Canadien de l’histoire à récolter 40 points ou plus durant une rencontre de la NBA; Jamal Murray et Andrew Wiggins avaient aussi accompli l’exploit. L’athlète de 21 ans est également le deuxième joueur du Thunder à atteindre la quarantaine, l’autre étant Kevin Durant. Ayant complété le duel avec sept rebonds et trois mentions d’assistance, Dort est désormais le plus jeune basketteur du Thunder ayant totalisé 40 points et quatre vols du ballon dans une partie.

En plus, le principal concerné avait le mandat de contenir le dangereux Donovan Mitchell, qui avait récolté minimalement 35 points dans chacun de ses quatre duels précédents. Celui-ci a conclu la soirée avec seulement 22 points. Pourtant, il est question ici d’un athlète - Dort - qui prenait part à un deuxième match suivant une absence reliée à une commotion cérébrale.

«Tout commence avec mes coéquipiers et le personnel d’instructeurs qui me donnent de la confiance, a précisé le joueur de la Belle Province au site officiel de son organisation, tout en ayant le triomphe modeste. Je suis aussi un gars sûr de ses moyens. Je ne suis pas du genre à garder la tête basse. Je le garde haute à travers les erreurs. Je veux jouer solidement et essayer de m’améliorer.»

Au premier quart, il a d’ailleurs excellé en amassant 18 points, aidant Oklahoma City à prendre une avance de 31 à 14 face aux meneurs du classement général. Même si lui et ses coéquipiers n’ont pu résister aux assauts du Jazz, Dort a eu droit aux éloges de son entraîneur-chef Mark Daigneault.

«Pour un gars travaillant ainsi, la chose qui m’a impressionné le plus chez lui, c’est ce qu’il a fait contre Mitchell. Pouvoir extraire cette énergie en attaque, tout en étant rapide pour décocher des passes en défense, est très difficile à faire. Parmi ceux étant capables de récolter 40 points dans un match, il y en a très peu pouvant ajouter une valeur défensive à tout cela.»

Baume sur la plaie

Le rendement de Dort a constitué une petite consolation pour son club, qui avait encaissé sept échecs consécutifs avant de se mesurer aux Warriors de Golden State, mercredi. Le Thunder éprouve des ennuis cette saison, affichant un dossier de 20-34 bon pour le 13e rang de l’Ouest.

Le Québécois espère certes aider son équipe à remonter la pente au classement, les 10 premières formations de chaque association pouvant prolonger leur parcours.

-Avant mardi, Dort avait dépassé le plateau des 20 points en un match cinq fois. Sa meilleure production datait du deuxième duel de la saison, lorsqu’il avait obtenu 26 points contre le Jazz, le 28 décembre.