Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LCF

L’attente est finie pour Marv Levy

Publié | Mis à jour

L’ex-entraîneur des Alouettes de Montréal Marv Levy fait partie des sept personnes qui seront intronisées au Temple de la renommée du football canadien cette année, a annoncé la Ligue canadienne (LCF), mardi.

L’homme de 95 ans est l’un des deux nouveaux bâtisseurs à être immortalisés, l’autre étant l’ancien commissaire Doug Mitchell. Il est aussi le troisième individu à recevoir cette distinction au Panthéon du football professionnel, à Canton, en Ohio, et au Temple canadien, après Bud Grant et Warren Moon.

«C'est certainement très significatif d'être intronisé dans les deux temples. Je connais très bien ces deux personnes. Nous avons rivalisé contre Warren Moon et Bud Grant, lorsque celui-ci était entraîneur dans la NFL et la LCF. Je suis extrêmement honoré et redevable pour cette reconnaissance à venir», a déclaré Levy dans un communiqué.

«J'ai été entraîneur pendant 47 ans et seulement cinq de ces années étaient à Montréal, mais elles demeurent tellement importantes dans mes souvenirs que je vais conserver. Nous avons connu beaucoup de succès durant ces années et nous avions des partisans fantastiques. Nous avons eu 68 000 spectateurs dans les estrades pour le Ice Bowl à Montréal», a-t-il poursuivi.

Avant de connaître du succès aux États-Unis, particulièrement chez les Bills de Buffalo, Levy avait obtenu sa première opportunité d'être entraîneur-chef dans les rangs professionnels à Montréal en 1973. Il a conservé une fiche de 41-31-4 en cinq saisons à la barre de l'équipe, conduisant les Alouettes à deux conquêtes de la coupe Grey en 1974 et 1977. Lui et Grant sont les seuls pilotes de l’histoire à avoir dirigé en finale de la LCF et au Super Bowl.

Cependant, sa contribution a dépassé la simple fiche des victoires et des défaites. Ainsi, il a été l'instigateur du règlement qui a permis de bloquer sur les retours de bottés de dégagement et fut le premier entraîneur à utiliser une attaque sans caucus.

«Les Alouettes sont extrêmement heureux de ce dénouement. Je tiens à féliciter Marv. Il s'agit d'un honneur pleinement mérité pour lui. Nos anciens joueurs qui ont évolué pour lui sont unanimes et nous laissaient entendre depuis des années que Marv méritait d'être intronisé au Temple de la renommée du football canadien, a déclaré le président des Alouettes, Mario Cecchini. Je tiens à remercier tous ceux qui ont milité en sa faveur ces dernières semaines, que ce soit nos anciens joueurs, les Bills de Buffalo et le Temple de la renommée du football professionnel à Canton. Toutes les personnes que nous avons contactées étaient prêtes à tout pour Marv, ce qui démontre qu'il mérite sa place parmi les grands.»

Nik Lewis fait son entrée

Chez les joueurs, cinq anciens athlètes seront honorés, incluant le receveur de passes Nik Lewis, qui a disputé 14 campagnes dans la LCF. Il s'est retiré en tant que meneur de tous les temps pour le nombre de réceptions en carrière avec 1051. Il s'était d'ailleurs emparé de ce record le 24 août 2017, au Stade Percival-Molson.

Ayant amorcé son parcours avec les Stampeders de Calgary en 2004, Lewis a remporté la coupe Grey à deux reprises (2008 et 2014), en plus d'être nommé trois fois sur la formation étoile de la ligue.

«La saison [2016] où j'ai récolté 1000 verges sur réception avec les Alouettes est sans doute celle dont je suis le plus fier, en raison de l'adversité que nous avons affrontée. Je ressens vraiment que mon expérience montréalaise m'a beaucoup appris. J'y ai été voté capitaine de l'équipe pour la première fois de ma carrière», a déclaré Lewis.

-Les autres intronisés de la cuvée 2021 sont Orlondo Steinauer, Mike Walker, Will Johnson et Don Wilson. La cérémonie d’intronisation formelle – qui aura désormais lieu pendant la semaine de la Coupe Grey, en novembre, à Hamilton – fera passer à 316 le nombre total de membres du Temple de la renommée du football canadien.