Crédit : Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Alouettes de Montréal

Henoc Muamba voulait rester à Montréal

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le secondeur Henoc Muamba poursuivra sa carrière avec les Argonauts de Toronto, une situation à laquelle il ne s’attendait pas il y a quelques mois à peine, lorsqu’il faisait partie de l’organisation des Alouettes de Montréal.

Retrouvant les Alouettes en 2018 pour un deuxième séjour, le joueur défensif s’est impliqué dans l’organisation. En 2020, il a tenté de garder une bonne dynamique au sein des troupes malgré l’annulation de la saison en raison de la pandémie de COVID-19.

• À lire aussi: Antonio Brown encore loin d’un retour à Tampa Bay

• À lire aussi: «Je suis excité de le voir arriver» - Poehling

Mais une fois qu’il est devenu joueur autonome, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu pour celui qui a été nommé joueur canadien par excellence au terme de la campagne 2019 de la Ligue canadienne de football (LCF).

«C’est très complexe, a-t-il commencé par dire lors de son passage au micro du balado officiel de la LCF, cette semaine. Je vais être très transparent. La vérité est que je voulais vraiment être de retour à Montréal. Je voulais réellement y finir ma carrière. Je me souviens avoir signé là-bas, et [l’ancien directeur général des Alouettes Kavis Reed] m’a dit: "Henoc, tu as une grande carrière, nous voulons que ce soit ta maison jusqu’à la fin".»

«C’était ma compréhension, c’était ce que je croyais, et je pensais que ça allait être ma réalité. Donc j’étais surpris, plusieurs DG à qui j’ai parlé l’étaient aussi [lorsque je suis devenu joueur autonome].»

Chamboulements

La réalité financière liée aux pertes du circuit a toutefois forcé toutes les formations à revoir leurs calculs, et le salaire imposant de Muamba à Montréal n’était plus justifié aux yeux du nouveau DG Dany Maciocia.

«Cette fois, j’attendais légitimement qu’une équipe ait de la place pour moi. C’était le facteur initial. Je sens que Montréal n’était pas la meilleure place pour moi, et il y a bien des choses qui ont été considérées dans cette décision. Au final, revenir à la maison était une grande partie de cette décision», a dit le Canado-Congolais qui a grandi à Montréal et à Mississauga, en Ontario.

Muamba a finalement révélé qu’une conversation avec «Pinball» Clemons, qui agît à titre de DG des Argos, a fait pencher la balance. Il avait toutefois un message pour les partisans des Moineaux.

«Montréal a été fantastique. J’ai eu des moments incroyables en jouant là-bas. Le soutien et l’amour étaient immenses. Quand je marchais, que j’allais manger, tout ce que je faisais dans cette ville, j’avais l’appui des partisans. C’était incroyable.

«J’aurais vraiment aimé avoir pu rester, mais la vie continue.»