Crédit : PHOTO COURTOISIE

Soccer

Évelyne Viens fait encore des siennes

Publié | Mis à jour

Pour un deuxième match consécutif, la Québécoise Évelyne Viens a fait bouger les cordages dans un affrontement amical de la sélection nationale féminine.

Mardi, au Royaume-Uni, la native de L’Ancienne-Lorette a contribué à un gain de 2 à 0 du Canada sur l’Angleterre.

Elle avait précédemment inscrit un filet contre le Pays de Galles, vendredi dernier.

Dans l’affrontement du jour, Viens a ouvert le pointage à la troisième minute de jeu. Avec une joueuse adverse sur le dos dans la surface de réparation, elle a trouvé le moyen de frapper le ballon avec son pied droit. L’angle du tir de l’attaquante de la Belle Province était le bon et le précieux objet a terminé sa course derrière la ligne des buts.

Nichelle Prince a été l’auteure de la seconde réussite de l’unifolié. Ayant fait son entrée à la 59e minute, l’Ontarienne de 26 ans a profité d’un cafouillage de la gardienne adverse pour inscrire son but. Celui-ci est survenu à la 86e minute.

«Je suis vraiment ravi d’avoir obtenu cette victoire contre une équipe du top 10 mondial», a exprimé l’entraîneur-chef du Canada, Bev Priestman, après la rencontre.

La patronne de la sélection nationale avait également de bons mots pour Viens.

«Je savais qu’elle aurait un rôle important pour nous dans ce duel, après ce premier but [contre le Pays de Galles]. Je voulais que l’Angleterre joue sur les talons et je savais qu’Évelyne pouvait créer ça. C’est pour cela qu’elle a obtenu le départ», a indiqué Priestman.