Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Joël Bouchard: l’importance de la fondation

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef du Rocket de Laval, Joël Bouchard, répète souvent que son travail est de développer des joueurs de hockey. Mardi, il a obtenu une belle occasion de démontrer sa vision du développement.

Confronté sur le fait qu’il n’utilisait pas régulièrement le défenseur Josh Brook sur l’avantage numérique, le pilote de 47 ans y est allé de la question suivante: «Quand on construit une maison, est-ce qu’on la construit en commençant par le toit ou la fondation?» 

«La fondation d’un défenseur, c’est de défendre, a poursuivi Bouchard, lors de la visioconférence qui suivait l’exercice des siens. Il y a un nombre limité de minutes que tu peux donner à un gars. [...] Il y a des gars qui ont besoin d’avoir une plus grosse charge de travail pour éventuellement atteindre la LNH.»

Dans l’optique de faire de Brook un joueur qui pourra évoluer sur une base régulière dans le circuit Bettman, Bouchard lui donne donc des missions à caractère défensif.

«Un joueur doit rapidement trouver ce qui sera son pain et son beurre [pour atteindre la LNH]. Dans le cas de Brook, je crois qu’il doit bien jouer sur 200 pieds et être un arrière qui défend bien. Il devient cela présentement.»

«Nous sommes très heureux et fiers du jeu de Brook. Il fait très bien», a ajouté l’entraîneur du club-école du Canadien de Montréal.

«Il a une solide fondation dans son jeu. Il n’est plus de même joueur que la saison dernière. Il a évolué et pris de la maturité. Il joue davantage de minutes et de bonnes minutes.»

Des retours 

Par ailleurs, quatre joueurs blessés dans les dernières semaines étaient de retour à l’entraînement chez le Rocket, soit les attaquants Jesse Ylonen, Jan Mysak, Lukas Vejdemo et Alex Belzile.

Bouchard ne sait toutefois pas s’ils seront en mesure d’affronter les Marlies de Toronto jeudi soir, lorsque le club de la Ville Reine sera de passage au Centre Bell.