LNH

«Nous ne méritons pas de faire les séries»

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Kings de Los Angeles, Todd McLellan, a fait preuve d’une belle honnêteté lundi soir, à la suite d’un revers de 5 à 2 face aux Coyotes de l’Arizona.

«Avouons-le, nous ne méritons pas de faire les séries éliminatoires si nous ne jouons pas avec l’intensité nécessaire pour s’y rendre», a-t-il affirmé lors de la conférence de presse ayant suivi la sixième défaite des siens à leurs sept dernières sorties.

«C’est aussi simple que ça. Je pense que nous avons suffisamment de joueurs qui ont de l’expérience et qui savent que les efforts pour se rendre en séries sont aussi difficiles que ceux déployés pendant les éliminatoires.»

«Nous rêvons en couleur si nous pensons que nous allons faire les séries avec l’intensité et l’engagement que nous avions ce soir [lundi] et lors de certains matchs que nous avons disputés récemment», a poursuivi McLellan.

Les Kings, qui sont en reconstruction depuis quelques saisons, détiennent le septième rang de la section Ouest. Leur fiche de 14-17-6 les place à neuf points des «Yotes» et de la dernière place donnant accès aux éliminatoires.

Des joueurs qui doivent en faire plus

Si la formation californienne ne va pas bien depuis quelque temps, ce n’était pas le cas il y a à peine quelques jours. Le 31 mars dernier, Los Angeles accusait quatre petits points de retard sur l’équipe détenant le dernier billet pour les séries.

«Nous nous étions placés dans une bonne situation, mais dans les deux dernières semaines, nous nous sommes tiré dans le pied, a déploré le défenseur Drew Doughty. Nous devons maintenant abattre beaucoup d’ouvrage, grimper au classement et remporter énormément de matchs. Nous devons simplement être meilleurs.»

Celui qui porte les couleurs des Kings depuis la campagne 2008-2009 ne s’est d’ailleurs pas gêné pour dire que certains de ses coéquipiers devaient fournir un effort plus soutenu.

«Je ne devrais pas dire ça, mais certains joueurs s’impliquent à chaque match, d’autres jouent parfois bien pour un match et prennent congé pour le suivant.»

«Ne restez pas assis en espérant que vous obtiendrez plus de présences sur la patinoire, a imploré Doughty en s’adressant à ses coéquipiers. Saisissez votre chance. Je pense que certains gars s’inquiètent pour leur place dans la formation et je comprends ça. Mais en même temps, nous avons besoin que nos gars du bas de la formation et nos meilleurs joueurs élèvent leur jeu d’un cran présentement. Jouez comme si c’était les séries éliminatoires et c’est tout.»