Canadiens de Montréal

«Ce serait inhumain de le faire jouer» - Joël Bouchard

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef du Rocket de Laval, Joël Bouchard, explique assez facilement sa décision de ne pas faire jouer Cole Caufield, mardi soir contre le Heat de Stockton, même s’il serait admissible à enfiler les patins.

Le pilote du club-école du Canadien de Montréal ne souhaite pas lancer dans la fosse aux lions le jeune athlète de 20 ans, considéré comme l’un des meilleurs espoirs de l’organisation.      

«Ça fait probablement une dizaine de jours et plus qu’il n’a pas patiné. On va lui laisser le temps de s’acclimater. Ce serait inhumain de le mettre dans un match ce soir.»

Bouchard a déjà un plan pour Caufield. L’entraîneur-chef n’a pas osé dévoiler quels seront ses compagnons de trio lorsqu’il fera ses débuts, mais il souhaite utiliser son nouveau venu de la bonne façon. Caufield a entre autres obtenu quelques répétitions sur l’avantage numérique du Rocket lors de l’entraînement matinal.

«Le jeune, je suis un "fan" depuis la première journée qu’on l’a repêché. Un marqueur de buts de même, c’est un beau [pari], c’est un beau choix et il l’a prouvé dans les dernières années. [...] Je suis aussi "fan" que vous autres, je suis aussi content que vous autres, parce que je trouve que c’est un beau profil, mais d’un autre côté, je suis "coach". Il faut que je sois dans le développement du jeune et dans l’encadrement de lui faire faire ses premiers pas dans le hockey professionnel.»

Caufield devrait faire ses débuts professionnels lors de la prochaine fin de semaine, lorsque le Rocket affrontera les Marlies de Toronto deux fois en autant de soirs, vendredi et samedi.

Demchenko aura sa chance      

Par ailleurs, le rappel du gardien Cayden Primeau dans la Ligue nationale de hockey permettra à Michael McNiven de jouer plus de matchs, mais aussi à Vasily Demchenko d’obtenir sa part du gâteau.

Le Russe a seulement disputé un match cette saison. Il avait accordé trois buts sur 25 tirs dans une défaite en prolongation du Rocket.

«Il va avoir un départ à Toronto, ça, c’est sûr. On y avait dit d’avance qu’il avait un départ à Toronto. On va faire [jouer] Michael ce soir [mardi].»