Canadiens de Montréal

Déjà des responsabilités pour Eric Staal!

Publié | Mis à jour

Voilà 10 jours que les partisans des Canadiens l’attendent et ladite attente tirera à sa fin, ce soir, lorsque le CH accueillera les Oilers d’Edmonton.

À l'entraînement matinal, Eric Staal avait déjà une place sur le troisième trio au centre de Jonathan Drouin et de Tyler Toffoli. De plus, le nouveau venu avait des responsabilités sur la première vague de l'avantage numérique avec Shea Weber, Toffoli, Nick Suzuki et Drouin.  

Voyez les images de l'entraînement dans la vidéo, ci-dessus.   

«D’être ici dans cette ville, ça crée une énergie nerveuse, a-t-il dit après la séance matinale. Pour avoir regardé les gars jouer, l’équipe est compétitive et rapide. C’est une bonne équipe.

«Je suis emballé de me joindre à la formation pour le match de ce soir.»

«Son gabarit et la façon dont il joue, il sait où se placer. C’est un vétéran, a commenté Jonathan Drouin. Il va au filet et il a de bonnes mains. Je vais utiliser mes habiletés de fabricant de jeu pour lui refiler la rondelle.»

Cela signifie que le Tricolore a désormais un nouveau joueur de centre sur sa quatrième unité: Jesperi Kotkaniemi. Le Finlandais pivotait le dernier trio flanqué de Paul Byron et d'Artturi Lehkonen. Jake Evans devra donc sauter son tour.

Le vétéran aguerri s'offre à une attaque prête à tonner à tout moment et qui cherche constamment à freiner les meilleurs joueurs adverses. 

Mais d’abord, un peu d’histoire. Excluant les équipes d’expansion, les Canadiens peuvent devenir la cinquième équipe de l'ère moderne de la LNH, soit depuis 1943-1944, à habiller au moins six vainqueurs de la coupe Stanley après n'en avoir eu aucun la campagne précédente. 

Les Flyers de Philadelphie de 1974-1975 (19), les Islanders de New York de 1980-1981 (22), Flames de Calgary de 1989-90 (20) et les Blues de St. Louis de 1994-95 (sept) sont les autres formations incluses dans cette statistique.

Modérer les attentes                

Logiquement, l’insertion du grand joueur de centre dans l’effectif ne doit pas immédiatement être perçue comme un rôle de marqueur : il n’a pas joué depuis le 25 mars dernier et son dernier filet remonte au 30 janvier. Son dernier duel contre la bande de Connor McDavid date du 21 février 2020.

La semaine dernière, l’entraîneur-chef Dominique Ducharme n’a pas précisé quelle utilisation il en fera, se contentant de répondre que Staal «sera sûrement de la formation» face aux Oilers. 

«Il va garder ça simple, a laissé entendre le pilote québécois, lundi. Il a de l'expérience et on va l'intégrer lentement à notre système de jeu.»

Le gardien Carey Price sera devant le filet après avoir cédé cinq fois sur 31 tirs devant les Sénateurs, samedi. Le gardien du Tricolore a une fiche de 11-6-5 cette saison avec une moyenne de 2,70 et une efficacité de ,902.

Trios et paires à l'entraînement          

Tomas Tatar - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Corey Perry - Nick Suzuki - Josh Anderson
Jonathan Drouin - Eric Staal - Tyler Toffoli
Paul Byron - Jesperi Kotkaniemi - Artturi Lehkonen

Joel Edmundson - Shea Weber
Brett Kulak - Jeff Petry
Alexander Romanov - Victor Mete  

Carey Price
Jake Allen