Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Tout est possible pour le CH

Tout est possible pour le CH

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 02 avril
Mis à jour 02 avril

L’échantillon devient tranquillement de plus en plus grand avec Dominique Ducharme comme entraîneur-chef des Canadiens de Montréal.

Depuis le changement d’entraîneur le 25 février dernier, les Canadiens se sont notamment améliorés dans trois catégories.  

Défensivement, l’équipe se situe dans la LNH au quatrième rang pour les buts accordés (2,33) et au sixième échelon pour les tirs accordés par match (26,9) depuis la nomination de Ducharme.

Et il y a l’avantage numérique (27,8%) qui se retrouve au cinquième rang depuis que cet aspect du jeu a été confié à Alexandre Burrows. Les Canadiens marquent moins de but, mais la différence est minime.

Avec Dominique Ducharme   

  • Fiche: 7-3-5  
  • Buts marqués: 10e rang (3,07)  
  • Buts accordés: 4e rang (2,33)  
  • Tirs accordés: 6e rang (26,9)  
  • Avantage numérique: 5e rang (27,8%)    

Avec Claude Julien  

  • Fiche: 9-5-4  
  • Buts marqués: 5e rang (3,39)  
  • Buts accordés: 12e rang (2,78)  
  • Tirs accordés: 14e rang (29,4)  
  • Avantage numérique: 20e rang (18,2%)    

Au niveau individuel, Ducharme semble avoir remis dans le droit chemin certains joueurs.

C’est le cas de Carey Price qui présente une moyenne de buts accordés de 1,87 et un taux d’efficacité de ,931 lors de ses neuf derniers matchs.

Et il y a aussi Phillip Danault, Tomas Tatar et Brendan Gallagher. Lors des trois derniers matchs, ils ont marqué 50% des buts de l’équipe (6 sur 12) et ils ont récolté 45% des points (6-10-16) que les joueurs du CH ont amassé dans cette séquence.

Ce sont des rendements stimulants et encourageants. Maintenant, il faut de la constance pour terminer la saison régulière.

Ce sera une belle occasion qui se présente à la troupe de Dominique Ducharme ce samedi soir contre les Sénateurs d’Ottawa. Pour la première fois de la saison, les Canadiens pourraient gagner quatre matchs de suite.

Une série prolongée de victoires serait la bienvenue afin de permettre aux Canadiens de se repositionner dans le chemin menant vers la première place dans la section canadienne.

Parce que, soyons honnêtes, tout est possible dans cette section qui est une véritable boîte à surprises. Il est impossible de prédire et de prévoir quelle équipe sortira gagnante et atteindra le carré d’as lors des séries. Impossible.

Oubliez les Sénateurs, les Flames et les Canucks. Mais les autres équipes aspirent toutes au premier rang malgré des hauts et des bas comme ont connu jusqu’ici les Maple Leafs, les Oilers et les Canadiens.

À mon avis, seuls les Jets de Winnipeg ont été constants parmi les équipes de tête. Mais il n’y a aucune garantie pour les Jets en raison de leur groupe de défenseurs qui, selon moi, pourrait éventuellement flancher à moins que les Jets n’obtiennent David Savard ou Mattias Ekholm.

Aux Canadiens maintenant d’en gagner quelques-unes de suite pour bousculer l’échiquier des équipes canadiennes.