Crédit : Photo AFP

NBA

Une pente abrupte à remonter

Publié | Mis à jour

Les Raptors de Toronto ont subi 13 défaites en 14 matchs au mois de mars et leurs chances de participer aux séries éliminatoires s’amincissent considérablement.

Il s’agit d’ailleurs du troisième pire mois de l’histoire des Raptors.

La troupe de Nick Nurse a atteint le fond du baril, mercredi, en s’inclinant au compte de 113 à 103 contre le Thunder d’Oklahoma City, qui était privé des Canadiens Shai Gilgeous-Alexander et Luguentz Dort.

Cette récente défaite confère aux Raptors une fiche de 18-30. Ils pointent au 11e rang de l’Association de l’Est. Si la saison se terminait ainsi, les Raptors détiendraient les septièmes meilleures chances de se voir octroyer le tout premier choix du prochain repêchage. Toutefois, la formation torontoise, qui évolue temporairement à Tampa, en Floride, est loin d’être exclue des séries éliminatoires, puisqu’elle est à deux matchs des Bulls de Chicago et de la 10e place, la dernière permettant à une équipe de se hisser dans les séries éliminatoires grâce à un match ultime.

Si les Raptors comptent réaliser cet exploit, ils devront connaître un meilleur mois que le dernier, et ce, même s’ils seront privés des services de Kyle Lowry pour quelques jours, lui qui est aux prises avec une infection à un orteil.

«Nous devons nous battre pour remonter la pente, a indiqué Fred VanVleet après la défaite des siens, mercredi. Ce soir [mercredi], ce qu’on penserait être nos trois meilleurs joueurs, c’est-à-dire moi, Pascal [Siakam] et OG [Anunoby], on essaie tous de se remettre de la COVID-19, évidemment, et on sent qu’on frappe tous un mur au niveau de notre conditionnement physique.»

«Il y a des moments où on joue du très bon basketball et d’autres où on est carrément mauvais, et c’est dur de mettre le doigt sur la raison exacte de ce phénomène, parce qu’il se passe un million de choses qui vont mal et on doit trouver quoi.»

Si les Raptors souhaitent se sortir du gouffre dans lequel ils s’enfoncent présentement, ils devront commencer à enchaîner quelques victoires, et ce dès leur prochain match, dans leur domicile temporaire, contre les Warriors de Golden State vendredi.

Il s’agit du premier de quatre matchs consécutifs à domicile pour la formation torontoise, qui accueillera les Wizards de Washington, les Lakers de Los Angeles et les Bulls de Chicago par la suite.