Crédit : Photo AFP

Balados

«Jack Eichel, ce n’est pas un leader»

Publié | Mis à jour

En l’emportant 6 à 1 mercredi soir face Flyers, les Sabres ont réussi à mettre un terme à une vilaine séquence de 18 défaites consécutives; la pire de l’histoire de la LNH. 

Or, cette victoire ne fut pas suffisante à redonner confiance à Matthew Barnaby, un ancien membre de l’organisation.    

De passage au balado La Dose, le célèbre agitateur s’est permis de lancer la première pierre à Kim Pegula, la propriétaire de l’équipe. «Elle a un trop gros mot à dire au sein de l’organisation, a-t-il souligné. Tu ne peux pas avoir des propriétaires qui s’émissent autant au sein d’un département hockey.» 

Même Jack Eichel, le capitaine de l’équipe, a été écorché au passage. «C’est un bon joueur de hockey, mais ce n’est pas un leader», déplore celui qui a joué 7 ans à Buffalo.

Rappelons que les Sabres n’ont pas participé aux séries depuis le printemps 2011 et rien n’indique qu’ils y participeront dans un futur rapproché. «Je ne serais pas surpris qu’ils ratent les séries éliminatoires pour un autre cinq ans», a conclu l’auteur de 2562 minutes de pénalité dans la LNH.

Écoutez ici son entretien avec l’animateur Jean-Philippe Bertrand.