Crédit : AFP

LNH

Alexander Radulov pourrait être opéré

Publié | Mis à jour

Incommodé par une blessure récurrente au bas du corps depuis le camp d’entraînement, l’attaquant des Stars de Dallas Alexander Radulov pourrait bien devoir passer sous le bistouri.

C’est ce que le directeur général de la formation texane Jim Nill a révélé, mercredi. L’ancien du Canadien de Montréal a été limité à 11 matchs cette saison, récoltant quatre buts et 12 points. Il avait effectué un retour au jeu le 14 mars, mais son nom a été de nouveau retiré de la formation le 18 mars après seulement trois rencontres.

Nill a d’ailleurs ainsi commenté la situation, indiquant que l’attaquant Roope Hintz se retrouvait dans la même position.

«Ils se sont battus toute l'année [contre ces blessures]. Ça a commencé au camp d'entraînement. Ils ont fait un excellent travail de gestion. Les préparateurs physiques ont fait un excellent travail de gestion», a lancé Nill selon le «Dallas Morning News».

«Encore une fois, c’est [une situation évaluée] quotidiennement. Chaque jour que nous venons à la patinoire, nous ne savons pas s’ils vont jouer ou non. À la fin de la saison, nous devrons nous asseoir avec le personnel médical et [considérer] la possibilité d'une intervention chirurgicale, oui.»

Une décision à prendre

Le DG a toutefois refusé d’exclure la possibilité de devancer la décision à venir si les Stars de Dallas s’avéraient être des «vendeurs» d’ici la date limite des transactions de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Avant les parties prévues mercredi dans la LNH, les Stars occupaient en effet le septième rang dans la section Centrale, à 11 points des Predators de Nashville et d’une place dans le portrait des séries éliminatoires. Dallas compte toutefois quatre matchs en main.

«Nous allons suivre la situation au fur et à mesure que nous avancerons, a expliqué le DG. Les joueurs ont une bonne idée de ce qu'ils ressentent, de leur disponibilité pour les matchs. Nous surveillerons cela et verrons où nous en sommes. Pour le moment, notre objectif est de gagner un match à la fois sur la route et nous nous ajusterons [ensuite].

À court terme toutefois, «Radu» n’a pas accompagné ses coéquipiers pour l’actuel voyage de six parties.

«Il vaut mieux qu’il soit en train de se rétablir, a concédé Nill. S'il se sent mieux, vers la fin du voyage, nous pouvons toujours le faire venir avec un vol.»