Crédit : AFP

LNH

Artemi Panarin a le dessus sur Ovechkin

Publié | Mis à jour

Les Rangers de New York ont touché la cible trois fois sans réplique en troisième période pour vaincre les Capitals de Washington 4 à 2, mardi soir, à New York.

L’équipe de la capitale américaine a donc vu sa série de victoires s’arrêter à quatre matchs. Il s’agissait seulement de la deuxième défaite d’Alex Ovechkin et sa bande à leurs 12 dernières sorties.

La remontée des Blueshirts s’est amorcée avec la cinquième réussite de Kaapo Kakko cette saison. Dans les premiers moments du dernier tiers, le deuxième choix au total du repêchage de 2019 a créé l’égalité en complétant un tic-tac-toe amorcé par Artemi Panarin et Ryan Strome.

Quelques instants plus tard, le Russe a obtenu sa deuxième mention d’aide du match en refilant le disque au défenseur Adam Fox. Ce dernier y est allé d’une belle montée pour déjouer le gardien Vitek Vanecek et mettre les siens en avant pour de bon.

Panarin a ensuite complété sa productive soirée de boulot avec son neuvième de la saison. Les autres buts des Rangers ont été l’œuvre de Filip Chytil et Pavel Buchnevich (filet désert).

Du côté des «Caps», T.J. Oshie et Nic Dowd ont placé la rondelle derrière Igor Shesterkin. Ces deux réussites sont survenues dans les cinq premières minutes de ce duel.

Les Jackets se sortent de leur marasme

À Tampa, les Blue Jackets ont mis fin à une séquence de quatre matchs sans victoire en venant à bout du Lightning de Tampa Bay 3 à 1.

Oliver Bjorkstrand et Cam Atkinson ont profité de l’occasion pour amasser leur 13e but de la saison, tandis que David Savard a récolté son premier filet en 2020-2021. La réussite du défenseur a d’ailleurs été le filet gagnant.

En deuxième période, le Québécois a décoché un tir sur réception à bout portant qui n’a laissé aucune chance à Curtis McElhinney.

La réplique des champions en titre de la coupe Stanley est venue du bâton de Mathieu Joseph. Le natif de Chambly a ainsi atteint de cap des 10 buts cette saison, une première depuis la campagne 2018-2019.

Devant la cage du club de l’Ohio, Elvis Merzlikins a été brillant. Le gardien letton a repoussé 37 des 38 tirs de ses rivaux.

Les Panthers font fi de l’absence d’Ekblad

À Sunrise, les Panthers de la Floride n’ont pas semblé être handicapés par l’absence d’Aaron Ekblad, s’imposant facilement 4 à 1 face aux Red Wings de Detroit.

Jonathan Huberdeau, Carter Verhaeghe et Brett Connolly ont tous fait scintiller la lumière rouge au cours du premier engagement. Verhaeghe a finalement réussi un doublé, marquant ainsi un cinquième but en trois sorties.

Filip Zadina a été le seul marqueur pour le club du Michigan. Il a déjoué Sergei Bobrovsky, qui a malgré tout bloqué 35 rondelles.

À l’autre bout de la patinoire, Calvin Pickard a été chassé de la rencontre après avoir cédé trois fois sur huit lancers. En relève, Thomas Greiss a réalisé 24 arrêts.

Les Bruins sauvent leur peau

À Boston, les Bruins ont comblé un déficit de deux buts en troisième période et ont finalement battu les Devils du New Jersey 5 à 4 en tirs de barrage.

La formation du Massachusetts a ainsi évité de perdre un cinquième duel en six rencontres face à leurs rivaux de la section Est en 2020-2021.

Lors du troisième tiers de l’affrontement du jour, Charlie McAvoy et Matt Grzelcyk ont déjoué Mackenzie Blackwood pour envoyer ce match en surtemps. Charlie Coyle et David Pasternak ont fait de même en fusillade, alors que Jaroslav Halak a été parfait face aux deux tireurs des Devils.

Nick Ritchie et Brad Marchand ont aussi touché la cible en temps réglementaire pour les vainqueurs. Les marqueurs des perdants ont été Miles Wood, Michael McLeod, Travis Zajac et Kyle Palmieri.