Crédit : AFP

F1

Une victoire et un record pour Lewis Hamilton

Publié | Mis à jour

Établissant un nouveau record de la Formule 1 au passage, Lewis Hamilton a résisté aux assauts de Max Verstappen en fin de course pour remporter le Grand Prix du Bahreïn, première étape de la saison, dimanche, à Sakhir.

Le champion du monde en titre a en effet mené 5126 tours depuis le début de sa carrière. La précédente marque appartenait à Michael Schumacher (5111).

Le Britannique prenait le départ deuxième, derrière Verstappen, mais il a profité de deux arrêts hâtifs pour prendre l’avantage par l’entremise de stratégies différentes. Chaussé de pneus plus frais, Vertappen a tout tenté en fin de course, mais Hamilton a résisté. Il a ainsi remporté une 96e course en carrière. Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a complété le podium.

Au cœur du peloton

Le Québécois Lance Stroll a quant à lui connu une course en deux temps. Après avoir attaqué en première partie de l’épreuve, grimpant en huitième place, il a ensuite dû gérer des pneus usés en fin de course.

Le jeune Canadien s’est frotté au double champion du monde Fernando Alonso d’entrée de jeu. Il a doublé deux fois l’Espagnol, qui effectue un retour en F1 cette saison avec Alpine. L’aîné a toutefois été forcé à l’abandon après 33 tours.

Effectuant son deuxième arrêt plus tôt que ses rivaux directs, Stroll a perdu du rythme en fin de course. Carlos Sainz fils (Ferrari) et Yuki Tsunoda (Alpha Tauri) en ont profité pour le dépasser. Il a finalement terminé 10e, place qu’il occupait sur la grille de départ.

«Je suis heureux de partir avec un point, mais il est juste de dire que nous voulions faire mieux aujourd’hui, a dit Stroll dans un communiqué. Nous avons eu une bonne première moitié de course et nous avons gagné des positions. Je me sentais à l'aise dans la voiture.»

«Nous avons un peu ralenti dans la seconde moitié de la course avec les pneus durs, mais il y a beaucoup de points positifs à retenir. J'ai aussi apprécié de bonnes batailles, surtout avec Fernando [Alonso] dès le début. Nous savons qu'il y a des domaines où nous pouvons nous améliorer et tout ce que nous avons appris ce week-end nous aidera dans les courses à venir.»

Début

Le coéquipier de Stroll chez Aston Martin, Sebastian Vettel, devait initialement s’élancer de la 18e place après avoir été embêté par un drapeau jaune en qualification. Or, il a été puni parce qu’il n’a pas suffisamment ralenti pendant que le drapeau était agité, si bien qu’il s’est élancé de la dernière place.

Grimpant en 14e position dès le premier tour, il a tenté une stratégie à un seul arrêt. Il a toutefois anéanti toute chance de bon résultat en écopant d’une pénalité de 10 secondes après avoir happé Esteban Ocon (Alpine). Il a conclu cette première course chez Aston Martin au 15e échelon.

Conséquemment, Aston Martin pointe au sixième rang chez les constructeurs en vertu d’une récolte d’un point au terme de cette course disputée dans le golfe Persique.

La prochaine course sera le GP d’Émilie-Romagne, le 18 avril, disputé à Imola.