Crédit : Photo AFP

Golf

Le carré d’as est connu à Austin

Publié | Mis à jour

Il ne reste plus que quatre golfeurs en activité au tournoi par trou Dell Technologies des Championnats du monde de golf, à Austin au Texas, et le Canadien Mackenzie Hughes n’en fait pas partie, lui qui a été éliminé lors de la ronde des 16, samedi.

L’Ontarien était opposé à l’Espagnol Sergio Garcia lors de son premier duel éliminatoire. Hughes n’a détenu l’avance qu’une seule fois, au sixième fanion, après deux oiselets consécutifs.

Garcia l’a finalement emporté par deux coups, notamment grâce à un aigle au 13e trou. Le Canadien s’est sérieusement mis dans le pétrin dès le trou suivant, enregistrant un double boguey sur une normale 4.

Frustré en finale de la dernière édition du tournoi, en 2019, – celle de l’an dernier étant annulée en raison de la COVID-19 – Matt Kuchar aura une nouvelle chance d’inscrire son nom sur le trophée alors qu’il participera à l’une des deux demi-finales de dimanche.

La 52e tête de série de l’événement sera confrontée à Scottie Scheffler (30e) en matinée, alors que le Français Victor Perez (31e) se mesurera à l’Américain Billy Horschel (32e).

Perez tentera de devenir seulement le deuxième joueur de son pays à atteindre la finale de ce tournoi, après Victor Dubuisson en 2014. Le golfeur de 28 ans joue de façon inspirée ce week-end et s’est débarrassé facilement de Robert MacIntyre et de Garcia, samedi.

Les deux vainqueurs s’affronteront en grande finale dimanche après-midi tandis que les deux perdants disputeront une ronde pour la troisième marche du podium. Tous les duels seront disputés sur 18 trous.

Inbee Park toujours aussi dominante

En LPGA, la meneuse des deux derniers jours, la Sud-Coréenne Inbee Park, s’est donné une sérieuse option sur la victoire avec une ronde de 69 (-3), samedi.

Park s’élancera pour la quatrième et ultime ronde avec une avance de cinq coups sur ses principales poursuivantes. Sa compatriote Mi Jung Hur, l’Australienne Minjee Lee et l’Anglaise Mel Reid suivent à égalité avec 209 coups (-7) au total.

Madelene Sagstrom a remis la meilleure carte du tournoi, samedi, un 64 (-8), qui lui a permis de remonter le peloton pour s’installer cinquième, à six coups de Park. La Suédoise avait auparavant évité la coupure de justesse.

Sagstrom a débuté son premier parcours du week-end avec un double boguey avant de poursuivre avec 11 oiselets et un boguey.

Avec une honnête ronde de 68 (-4), sa meilleure du tournoi, la Canadienne Brooke M. Henderson a fait son entrée dans le top 10 et compte sept coups de retard sur la meneuse.

L’Ontarienne Alena Sharp s’est quant à elle sabotée avec une désastreuse ronde de 77 (+5). Elle pointe au 70e rang, à +4.