LNH

Enfin un 1er but pour Morin!

Publié | Mis à jour

Le Québécois Samuel Morin a procuré une victoire de 2 à 1 aux Flyers contre les Rangers de New York, samedi après-midi à Philadelphie, en inscrivant son premier but en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Âgé de 25 ans, Morin a dû pousser un soupir de soulagement, lui dont les débuts professionnels ont été ponctués de nombreuses épreuves depuis qu’il a été repêché, 11e au total, en 2013. Blessé à de multiples reprises à un genou, le natif de Lac-Beauport n’a pas joué de saison complète dans la LNH ni dans la Ligue américaine depuis 2017. 

Morin, qui en était à son 15e match en carrière dans le circuit Bettman, a donc touché la cible avec moins de cinq minutes à écouler en troisième période. Il a laissé partir un véritable boulet qui a su se frayer un chemin derrière le gardien des Rangers Igor Shesterkin.

Ses coéquipiers se sont directement lancés sur lui après ce filet et le géant de 6 pi 6 po a été élu la première étoile du match.

«Probablement le plus beau moment de ma vie», a-t-il révélé par la suite.

«C’est fou comme ça va vite. Tu dois toujours être prêt, a avoué en entrevue d’après-match celui qui venait tout juste d’être rappelé de l’escouade de réserve. Je suis très heureux. C’est le plus beau moment de ma vie, évidemment. C’était un grand moment et nous devions gagner.»

Toujours prêt à travailler 

Morin est visiblement très apprécié de ses coéquipiers et le gardien Brian Elliott a tenu à rendre hommage au parcours difficile du Québécois.

«Il a vécu pas mal de choses. Il revient de blessures et d’opérations. Il revient toujours avec un sourire sur le visage, prêt à travailler et il adore être sur la glace avec les gars», a mentionné le vétéran.

Nolan Patrick avait été le premier buteur des Flyers, qui ont mis fin à une séquence de quatre défaites.

Mika Zibanejad a inscrit le seul filet des Rangers. Malgré le revers, Shesterkin a bien fait avec 35 arrêts.

Ailleurs dans la LNH

À Denver, l’Avalanche du Colorado et les Golden Knights de Vegas se sont livré une chaude lutte, mais ce sont les visiteurs qui l’ont emporté 3 à 2 en prolongation.

Max Pacioretty a marqué le filet gagnant, le 16e de sa carrière en temps supplémentaire, ce qui lui a permis de s’installer au cinquième rang de l’histoire à ce chapitre. William Carrier, notamment, a aussi enfilé l’aiguille pour Vegas.

À Detroit, les Red Wings ont mis fin à une séquence de trois revers en battant les Blue Jackets de Columbus 3 à 1.

Anthony Mantha s’est chargé du but d’assurance en troisième période, alors qu’Adam Erne et Robby Fabbri avaient trouvé le fond du filet plus tôt.