Crédit : AFP

Golf

PGA: Mackenzie Hughes passe au prochain tour à Austin

Publié | Mis à jour

Le Canadien Mackenzie Hughes a dû se contenter d’un verdict nul lors de sa ronde de vendredi au tournoi par trou Dell Technologies des Championnats du monde de golf, à Austin au Texas, mais a tout de même terminé au sommet de son groupe.

L’Ontarien a eu l’avance sur son adversaire du jour, l’Américain Talor Gooch, pendant les 17 premiers trous, mais des oiselets de ce dernier aux deux derniers fanions lui ont permis de revenir à la hauteur de la 48e tête de série du tournoi.

Dans le groupe 9, Hughes avait idéalement besoin d’une victoire, mais ce match nul, jumelé au résultat égal du duel entre Webb Simpson et Paul Casey, lui ont permis de passer en ronde des 16.

Samedi, le tournoi passera aux rencontres à élimination directe et le seul Canadien encore en lice affrontera l’Espagnol Sergio Garcia (39e).

Peu de têtes de séries ont atteint ce second tour, l’Espagnol Jon Rahm (3e) étant d’ailleurs le seul rescapé du top 20 mondial. Le tournoi permettra à des golfeurs moins connus de briller sous les feux de la rampe. C’est notamment le cas des surprenants Sud-Africains Erik van Rooyen (62e) et Dylan Frittelli (64e) et du vétéran anglais Ian Poulter (60e).

L’autre Canadien qui tentait sa chance dans ce tournoi, Corey Conners, a connu trois journées difficiles et a plié bagages après trois défaites.

Inbee Park demeure en tête

Chez les femmes de la LPGA, la Sud-Coréenne Inbee Park a conservé son trône après deux rondes à la Classique Kia, à Carlsbad, en Californie, en remettant une carte de 69 (-3).

Installée au sommet à -9, Park détient un seul coup d’avance sur l’Allemande Sophia Popov, qui a connu une deuxième ronde consécutive de 68 (-4).

Principale poursuivante de la meneuse après une journée, la Sud-Coréenne Hyo Joo Kim a glissé de quelques rangs en jouant la normale de 72 vendredi. Elle est présentement quatrième à quatre coups du sommet.

Les Canadiennes Alena Sharp et Brooke M. Henderson ont montré de très belles choses et se sont installées à égalité au 17e rang à 143 coups (-1).

L’Ontarienne Sharp a remis l’une des meilleures cartes du jour, un 68 (-4), pour grimper d’une cinquantaine de rangs. Elle a d’ailleurs connu neuf de retour canon avec cinq oiselets à ses sept derniers trous.

L’Albertaine Jaclyn Lee n’a pu éviter la coupure, elle qui a joué 78 (+6).