Crédit : Photo COURTOISIE, Dany Germain/LHJMQ

LHJMQ

Les Remparts bousillent trop d’occasions

Roby St-Gelais | Journal de Québec

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec sont repartis de l’environnement protégé de Val-d’Or avec une seule victoire à l’issue de leur quatrième rencontre qui s’est terminée 5 à 1 à la faveur des Foreurs, mais tout n’a pas été noir pour la troupe de Patrick Roy durant ce séjour en Abitibi.

Encore jeudi, les Diables rouges ont été en mesure de tenir leur bout avec l’une des puissances de la LHJMQ pendant une bonne partie du match, mais la profondeur des locaux a fait la différence en bout de ligne. Avec deux rencontres de saison régulière avant le début des séries, les Québécois pointent au quatrième rang de la division Est (,617).

• À lire aussi: Le Phoenix inflige un autre revers au Drakkar

• À lire aussi: La LHJMQ présente son format pour les éliminatoires

Justin Ducharme a brisé les seins des Remparts alors qu’il restait huit minutes à égrainer au cadran à l’aide d’un tir parfait dans la lucarne. Son but survenait après que les Remparts eurent cogné à quelques reprises à la porte du gardien Jonathan Lemieux, qui a été solide avec 27 arrêts. Lemieux a notamment stoppé Nathan Gaucher sur un tir de pénalité. Les Remparts ont toutefois bousillé sept jeux de puissance.

But refusé

Les visiteurs croyaient bien que leurs efforts des minutes précédentes avaient été récompensés par un but de Charle Truchon, mais l’officiel Dominick Bédard a jugé que le défenseur a redirigé intentionnellement la rondelle derrière la ligne rouge avec son patin. La reprise vidéo a confirmé la décision initiale rendue sur la glace.

«Je ne suis pas d’accord avec la décision qui a été appelée, ce but aurait dû être bon [...] Je n’ai pas l’impression que Charle Truchon a fait un geste vers l’avant, je pense qu’il a fait un geste plus de côté, il a dirigé la rondelle vers le filet, mais je ne pense pas qu’il y avait une motion vers l’avant (kicking motion)», a observé Patrick Roy qui avait hâte d’entendre les explications des représentants du circuit.

Le fautif dans l’affaire avait lui aussi de la misère à comprendre que le but n’avait pas été accordé.

«Je n’ai jamais eu l’intention de kicker, ça a vraiment été un réflexe. Je respecte la décision des officiels qui travaillent avec du vidéo et c’est leur interprétation. Cela dit, c’est très frustrant», a reconnu l’arrière qui aura 18 ans samedi.

Roy tirait malgré tout plusieurs aspects positifs de cette semaine à Val-d’Or où son club a maintenu un rendement de 1-2-1.

«Il faut juste qu’on apprenne à être plus calmes avec la rondelle dans ce type de match. Ils mettent beaucoup de pression et on dirait qu’on se débarrasse de la rondelle. J’aimerais qu’on fasse de meilleurs choix de jeux», a analysé l’entraîneur-chef et directeur général.

Pour les Foreurs, cette sixième victoire d’affilée – quatre en autant de sorties dans cet environnement protégé – laisse croire que les pièces du puzzle sont bien en place pour un long printemps.

«En ce moment, je pense que oui [on est prêts pour les séries]. Le déclic a été dans la première rencontre contre Rouyn-Noranda. Oui, on avait gagné 14 [victoires] en 15 [matchs], mais on n’était pas satisfaits de l’effort et de la constance. Je te dirais qu’on peut être fiers de notre travail dans les trois derniers matchs», a souligné le capitaine Jakob Pelletier.

En vitesse

Les Remparts sauront vendredi où ils se déplaceront ainsi que leurs adversaires lors de la dernière bulle de la saison qui se tiendra du 31 mars au 2 avril... Le défenseur Charle Truchon est le finaliste de l’équipe au trophée Marcel-Robert, remis au joueur-étudiant de la saison, a annoncé la LHJMQ jeudi. Cette première étape franchie lui garantit au minimum une bourse d’études de 400 $.