Crédit : Photo Martin Chevalier

Canadiens de Montréal

Le Rocket ramené sur Terre

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Rocket de Laval a manqué de gaz en fin de rencontre et a vu sa belle série de victoires s’arrêter à six, pliant 4 à 3 en tirs de barrage face au Moose du Manitoba, jeudi soir au Bell MTS Iceplex.

La troupe de Joël Bouchard se dirigeait vers une victoire relativement aisée de 3 à 1, mais l’équipe locale en a décidé autrement. Avec seulement 22 secondes à compléter au temps régulier, Kristian Vesalainen a déjoué Michael McNiven pour réduire l’écart.

• À lire aussi: Un coup de bluff de Marc Bergevin?

• À lire aussi: Bergevin confirme un cas positif chez le CH

Ce qui devait arriver arriva et David Gustafsson a envoyé tout le monde en prolongation en marquant alors qu’il ne restait que des poussières au cadran. Nathan Todd a ensuite inscrit le seul but de la séance de tirs.

Deux filets des Lavallois en deuxième période semblaient avoir fait la différence dans cette rencontre. Alors que le pointage était de 1 à 1 à mi-chemin dans l’engagement, Jesse Ylonen et Guillaume Brisebois ont frappé tous les deux en l’espace d’un peu plus d’une minute.

Pour ce dernier, il s’agissait d’un premier filet dans l’uniforme du club-école du Canadien de Montréal.

McNiven cède finalement

Le Moose avait précédemment ouvert la marque à la huitième minute de jeu. En avantage numérique, Jeff Malott a fait dévier un tir de la ligne bleue de Peter Krieger entre les jambières de McNiven.

Joseph Blandisi avait toutefois assuré une réplique assez rapide en sautant sur un retour de lancer alors que le Manitoba se défendait à court d’un homme. Le joueur de centre a aussi récolté une mention d’aide pour amasser un septième point à ses cinq dernières rencontres.

Il n’y a pas que la série du Rocket qui s’est arrêtée face au Moose. Celle de McNiven également, lui qui était invaincu depuis le 10 avril 2019 dans la Ligue américaine. Le Manitobain avait mené le Rocket à la victoire à ses sept dernières sorties.

Laval aura l’opportunité de prendre sa revanche dès vendredi.