Crédit : Photo Ben Pelosse

Canadiens de Montréal

Malchance pour Michael Frolik

Publié | Mis à jour

Si le match entre les Canadiens de Montréal et les Oilers d’Edmonton avait eu lieu comme prévu, lundi soir, Michael Frolik aurait vécu sa rentrée avec l’équipe qui l’a recruté en décembre dernier pour un an et 750 000$.

Selon le journaliste de TVA Sports Renaud Lavoie, le nom du Tchèque de 33 ans a effectivement été activé dans la formation de 23 joueurs du Tricolore en vue de ce duel de la section Nord.    

Ironiquement, malgré les insertions des attaquants Joel Armia et Jesperi Kotkaniemi sur la liste COVID-19, en plus de la blessure de Tyler Toffoli, le destin en a décidé autrement. La Ligue nationale de hockey a reporté la rencontre à une date ultérieure et Frolik a dû patienter un jour de plus... en fait, un an et 15 jours de plus : son dernier match remonte au 7 mars 2020.

Outre ses deux rencontres avec le Rocket de Laval, dans la Ligue américaine, verra-t-il de l’action cette saison? La question se pose.

Par ailleurs, ce n’est qu’une question d’heures avant que le CH ne confirme ou infirme que les deux Finlandais (ou un seul des deux) ont contracté le virus ou, au contraire, s’il s’agit de faux positifs ou d'un seul. 

Évidemment, tous espèrent que le deuxième scénario s’avère. Le cas échéant, Frolik devra attendre son tour jusqu’à ce que des blessés (ou patineurs infectés) lui ouvrent la porte pour une deuxième chance. 

Celui qui a disputé 57 rencontres avec les Flames de Calgary et les Sabres de Buffalo en 2019-2020 totalise 850 matchs dans le circuit Bettman.

Le dernier but de Frolik remonte au 16 janvier de la campagne précédente. Sa meilleure production à vie demeure sa saison recrue, avec une récolte de 21 filets et 45 points.