Crédit : CAPTURE D'ÉCRAN / TVA SPORTS / AGENCE QMI

LNH

Des changements à la loterie de la LNH

Publié | Mis à jour

La Ligue nationale de hockey (LNH) a confirmé mardi qu’elle avait apporté des changements relatifs à la loterie déterminant l’ordre de sélection au repêchage amateur.

Ainsi, le nombre de tirages passera de trois à deux dès cette année. Conséquemment, une équipe ne pourra plus glisser de plus de deux positions dans l’ordre de sélection.

Également, une équipe ne pourrait pas gagner plus de 10 rangs, limitant de cette façon à 11 le nombre de formations qui auront la possibilité de remporter ladite loterie. Un club qui terminerait la saison avec la 15e pire fiche et qui gagnerait la loterie se verrait ainsi attribuer le cinquième droit de parole.

Enfin, une organisation ne pourrait gagner la loterie plus de deux fois en l’espace de cinq ans. Dans l’exemple précédent, le club ayant terminé 15e et grimpé au cinquième échelon dans l’ordre sera considéré comme ayant gagné.

Les deux derniers changements énoncés seront appliqués à compter de 2022.

L’an passé, le dénouement a passablement fait jaser dans les cercles de la LNH. Derniers du classement général à l’interruption de la campagne le 12 mars 2020, les Red Wings de Detroit ont perdu trois places dans l’ordre de sélection et ont repêché au quatrième rang, après les Rangers de New York, les Kings de Los Angeles et les Sénateurs d’Ottawa.

D’ailleurs, les «Blueshirts» ont remporté le second tirage pour mettre la main sur le premier choix qui est devenu Alexis Lafrenière. Quinton Byfield, Tim Stützle et Lucas Raymond avaient ensuite trouvé preneur dans l’ordre.

Si les modifications acceptées avaient été en vigueur, les Wings n’auraient pas repêché plus bas qu’au troisième échelon.

Durant la décennie précédente, certains se sont insurgés de voir les Oilers d’Edmonton se prononcer d’entrée de jeu trois fois d’affilée, soit de 2010 à 2012, ainsi qu’en 2015.

La séance de sélection doit en principe se tenir les 23 et 24 juillet.