Crédit : Photo AFP

NBA

Raptors : du jamais vu en huit ans pour Kyle Lowry

Publié | Mis à jour

Ça ne va pas tellement bien pour les Raptors. Victime dimanche d’une huitième défaite consécutive, le club torontois commence à être à court de solutions et les émotions prennent le dessus.

Le vétéran Kyle Lowry est l’un de ceux qui semble le plus affecté par la tournure des événements. En effet, avant le match de lundi, les Raptors n’avaient pas gagné depuis le 26 février et leur fiche est désormais de 17-25.

Onzièmes dans l’Association de l’Est, les hommes de Nick Nurse sont à deux matchs et demi d’une place qui leur donnerait au moins accès aux rencontres de barrage.

La défaite face aux faibles Cavaliers de Cleveland, dimanche, a particulièrement fait mal.

«Les gars, vous pouvez penser que je suis heureux [...], mais je suis vraiment fâché en ce moment», a indiqué calmement Lowry en conférence de presse d’après-match.

«En ce moment, ce sont des temps difficiles, des temps bizarres pour nous. Comme tu l’as dit, Doug [Smith, journaliste du "Toronto Star”], je n’ai jamais été dans un tel état en huit ans. Mais je ne nous abandonnerai jamais. Je crois que nous avons encore l’opportunité de gagner et de revenir match par match», a soutenu Lowry.

Rester positifs

Les vedettes offensives de Toronto devront en donner plus, mais le banc aussi. Les joueurs remplaçants souvent menés par le Québécois Chris Boucher avaient habitué les amateurs à de superbes performances cette saison, mais se sont fait bien trop discrets ces derniers temps.

Selon Lowry, tout le monde doit faire mieux et ça commence par une attitude positive.

«Nous devrions être meilleurs que nous le sommes, mais je dois garder la bonne humeur et l’attitude positive parce que je sais de quoi nous sommes capables, a martelé l’Américain de 34 ans. Je veux continuer d’encourager mes coéquipiers, je veux continuer de voir Freddy [VanVleet], Pascal [Siakam], OG [Anunoby], Norm [Powell] s’améliorer. Je veux poursuivre, donc j’essaie de rester positif.»

VanVleet, lui, s’est presque fait philosophique dans ses commentaires. Les Raptors devront carrément retrouver leur âme s’ils veulent ravoir du succès.

«C’est mon point de vue sur l’urgence de la situation. Ce n’est pas comme si nous étions assis, prêts à sauter d’un pont, mais en même temps, nous devons aller chercher une victoire», a avoué VanVleet.

Cette série d’insuccès arrive à un moment bien particulier pour Lowry, qui est au centre de beaucoup de rumeurs de départ. Même si les Raptors ont indiqué vouloir conserver ses services, les 76ers de Philadelphie et le Heat de Miami se feraient insistants à l’approche de la date limite des transactions.