Renaud Lavoie

Des spectateurs d'ici un mois?

Des spectateurs d'ici un mois?

Renaud Lavoie

Publié 20 mars 2021
Mis à jour 20 mars 2021

Il n’y a que cinq formations de la LNH aux États-Unis qui n’ont pas encore de spectateurs dans les gradins. Il s’agit des Blackhawks, des Capitals, des Ducks, des Kings et des Sharks. Au Canada, aucune formation n’a encore le droit d’accueillir un nombre limité de partisans, mais il est possible que la donne change prochainement.

Déjà un plan a été présenté, en début de semaine, par la direction des Canadiens de Montréal à la Santé Publique pour la réouverture du Centre Bell. Selon le plan proposé, l’amphithéâtre serait très loin d’être à pleine capacité, mais on pourrait y accueillir entre 2000 et 4000 spectateurs par match, tout en s’assurant d’avoir un niveau de sécurité sanitaire très élevé.  

C’est évidemment la Santé Publique qui aura le dernier mot, à savoir quand le Centre Bell pourra accueillir des spectateurs et aussi le nombre de gens qui pourront regarder un match sur place. La vice-présidente exécutive et chef des affaires commerciales des Canadiens, France Margaret-Bélanger a confirmé que des discussions sont en cours. 

«On a une belle collaboration avec le gouvernement provincial», a déclaré la membre de l'organisation.

Ailleurs au pays  

Du côté des dirigeants de la LNH, on est bien au fait des intentions des équipes canadiennes de ramener les amateurs dans les gradins et on se prépare en ce sens. La ligue veut être prête à accueillir des spectateurs au Canada dès le 3 avril, mais sait aussi très bien qu’il faudra attendre au-delà de cette date avant de voir des spectateurs dans les gradins au Canada. 

La bonne nouvelle pour les amateurs de hockey au Canada, c’est qu’on commence à voir la lumière au bout du tunnel et on sent que les discussions sont sérieuses entre les différents intervenants pour retrouver un semblant de normalité. 

Voyez les explications de Renaud Lavoie dans la vidéo ci-dessus.