Crédit : AFP

NFL

JuJu Smith-Schuster reste avec les Steelers

Publié | Mis à jour

Le receveur de passes JuJu Smith-Schuster a finalement choisi de demeurer un membre des Steelers de Pittsburgh.

Vendredi, le réseau NFL Network a appris que le footballeur de 24 ans a paraphé un nouveau contrat d’un an. En 2021, il gagnera un salaire de huit millions $. Il semblerait également que l’athlète ait refusé d’autres offres plus lucratives pour rester avec la formation de Pittsburgh.

Smith-Schuster a participé aux 16 rencontres des Steelers en 2020, y effectuant 97 attrapés pour 831 verges et neuf touchés. Le choix de deuxième ronde (62e au total) du club de la Pennsylvanie en 2017 a connu sa meilleure campagne dans la NFL en 2018. À l’époque, il avait réussi 111 attrapés pour 1426 verges et sept majeurs.

Les Steelers ont connu un excellent début de saison en 2020, remportant leurs 11 premiers matchs. Ils ont conclu leur campagne avec un dossier 12-4 et ont perdu dès le premier tour éliminatoire.

Avec le retour de Smith-Schuster, ils compteront encore sur un talentueux groupe de receveurs en 2021. Celui-ci est notamment composé de Dionae Johnson et de James Washington, ainsi que du Canadien Chase Claypool.

Will Fuller avec les Dolphins

Les Dolphins de Miami ont trouvé une nouvelle cible de qualité pour le quart-arrière Tua Tagovailoa.

Selon ce qu’a appris le réseau NFL Network jeudi soir, le club floridien et le receveur de passes Will Fuller se sont entendus sur les modalités d’un contrat d’une saison. L’athlète de 26 ans a obtenu plus de 10 millions $, dont la grande majorité lui serait garantie. 

L’an passé, le produit de Notre Dame a connu la meilleure campagne de sa jeune carrière. Il a attrapé 53 passes pour 879 verges et huit touchés en 11 parties. Fuller a toutefois été pris la main dans le sac, puisqu’il a été suspendu six parties pour avoir usé de substances améliorant les performances. Il ratera d’ailleurs le premier duel des Dolphins en 2021 pour cette raison.

Fuller a disputé les cinq premières saisons de sa carrière dans la NFL avec les Texans de Houston, l’équipe qui l’avait sélectionné en première ronde (21e au total) du repêchage de 2016.

Le natif de Philadelphie n’a jamais été en mesure de disputer une campagne complète depuis qu’il évolue dans le circuit Goodell, lui qui a été blessé plus souvent qu’à son tour.

À Miami, Fuller représentera une option dynamique pour Tagovailoa. L’an passé, lors de la première saison du pivot, les Dolphins ont amassé 233,5 verges via les airs en moyenne par partie.