Crédit : JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Football universitaire RSEQ

Pas de tournoi de football au PEPS en mai

Publié | Mis à jour

Le tournoi de football réunissant six des meilleures équipes universitaires à Québec en mai n’aura pas lieu.

Hôte de l’événement qui devait se dérouler du 6 au 16 mai, le Rouge et Or de l’Université Laval a confirmé l’annulation du tournoi cet après-midi. En plus de l’équipe locale, les Carabins de l’Université de Montréal, les Huskies de la Saskatchewan, les Dinos de Calgary, les Marauders de McMaster et les Mustangs de Western avaient confirmé leur venue dans un événement visant à relancer le football après un arrêt de plus d’un an.

«La situation sanitaire n’évoluait pas assez rapidement, a expliqué le président du Rouge et Or, Jacques Tanguay. En raison des obligations des athlètes-étudiants, on ne pouvait pas repousser le tournoi en juin ou juillet. Nous étions fin prêts et toutes les parties allaient être présentées à TVA Sports dans l’éventualité que les amateurs ne puissent pas assister aux parties.»

Le Rouge et Or a reproduit exactement le modèle de bulle de la LHJMQ, mais la présence de 450 athlètes rendait le projet beaucoup plus compliqué. «C’était à un autre niveau d’accueillir 450 personnes, a souligné Tanguay. Le 6 mai, il n’aurait pas été possible de jouer. La Santé publique a regardé toutes les options, mais ce n’était pas possible. Il n’y a personne à blâmer. C’est la situation actuelle qui dicte les décisions.»

Tanguay ne ferme pas la porte à une deuxième tentative dans le futur. «C’est un projet fantastique avec les six meilleures équipes au pays et c’est certain que nous allons revenir à la charge, a-t-il assuré. On a prouvé qu’on pouvait le faire et le financer. Je ne peux toutefois pas dire quand et présumer de la réponse de U Sports. Cette année, on avait obtenu une dérogation de U Sports pour relancer le football après un arrêt d’un an. Ça prendra un autre prétexte dans l’avenir.»

La déception est évidemment palpable du côté du président du Rouge et Or, mais aussi du côté de l’entraîneur-chef Glen Constantin, qui a été le maître d’œuvre du projet. «Glen est déçu, mais il est surtout déçu pour les athlètes, a souligné Tanguay. Il a mis beaucoup d’efforts dans ce projet afin que les joueurs gardent le moral.»

Le Rouge et Or a aussi dû repousser son camp de printemps qui était prévu pendant la semaine de relâche après avoir reçu une réponse négative de la Santé publique régionale. «Nous étions encore en zone rouge dans une grosse période de nouveaux cas. Peut-être parce qu’il s’agissait d’un camp, ils ont jugé que c’était moins important que la LHJMQ qui dispute sa saison. On continue de travailler afin de pouvoir présenter notre camp plus tard au printemps.»