Crédit : Photo d'archives, AFP

NFL

Les Bears étaient prêts à payer le gros prix pour Russell Wilson

Publié | Mis à jour

Les Bears de Chicago étaient vraiment déterminés à mettre la main sur le quart-arrière vedette Russell Wilson à en croire l’offre qu’ils auraient présentée aux Seahawks de Seattle.

Selon l’animateur de l’émission radiophonique «Dan Patrick Show» du réseau radiophonique de FOX, les Bears auraient offert aux Seahawks trois choix de première ronde, un choix de troisième tour et deux partants en retour de Wilson. 

Même s’ils trouvaient l’offre intéressante, les Seahawks l’ont déclinée. Selon Patrick, c’est l’entraîneur-chef Pete Carroll qui serait derrière cette décision. L’animateur radio ignore quels partants faisaient partie de la transaction.

Wilson n’a pas demandé à être échangé, mais il a dit, publiquement, ne pas être heureux du nombre de plaquages qu’il a subis cette saison derrière sa ligne offensive et du fait qu’il ne soit pas suffisamment impliqué dans les décisions de l’équipe.

En février, l’agent du joueur a fait savoir qu’il lèverait sa clause de non-échange pour les Bears, les Cowboys de Dallas, les Saints de La Nouvelle-Orléans et les Raiders de Las Vegas.