Crédit : AFP

Club de foot Montréal

Thierry Henry : «Je ne pouvais pas continuer comme ça»

Publié | Mis à jour

Thierry Henry est une fois de plus revenu sur l’année particulière qu’il a connue en 2020, alors qu’il était entraîneur-chef du CF Montréal en plein cœur d’une pandémie, à la télévision britannique, lundi.

Soulignant qu’il avait apprécié son passage dans la métropole québécoise, l’ancienne super-vedette d’Arsenal a réitéré que son besoin d’être plus proche de sa famille avait été la seule véritable motivation lorsqu’il a remis sa démission.

«Croyez-le ou non, j'ai beaucoup apprécié cette année à Montréal, a lancé Henry lors d’une entrevue au micro de l’émission "Football Daily". Mais je ne pouvais pas continuer comme ça. J'avais besoin d'être plus proche de mes enfants.»

Meilleur qu’avant

Ainsi, l’ancien attaquant a décidé de revenir au Royaume-Uni, mais il n’a pas abandonné son rêve de gagner à titre d’entraîneur-chef. Il estime notamment que les circonstances de son passage à Montréal lui ont permis de devenir un meilleur instructeur.

«C’était très difficile, a-t-il confié. Nous, en tant qu’équipe canadienne, devions jouer tous les matchs loin de la maison, à part un tournoi et quelques matchs au début [NDLR : avant la pandémie]. Nous avons dû déménager temporairement parce que les équipes américaines ne pouvaient pas voyager au Canada. Alors c’est devenu très difficile d’essayer de performer. Les joueurs se blessaient et ne pouvaient pas voir leurs familles.»

«Mais j’ai appris beaucoup dans tout ça. C’était difficile, une année très, très difficile, mais nous sommes parvenus à faire ce que nous voulions, c’est-à-dire atteindre les éliminatoires.»

Henry a dirigé l’AS Monaco et le CF Montréal au cours de sa carrière. Il montre une fiche combinée de 13-27-9 en 49 matchs avec les deux clubs. Il avait récemment indiqué que diriger Arsenal était un rêve pour lui.

Le Français de 43 ans a disputé 377 matchs avec le club anglais, marquant 228 buts.