Crédit : AFP

NFL

Les Patriots poursuivent leurs emplettes

Publié | Mis à jour

Après s’être entendus avec une demi-douzaine de joueurs autonomes la veille, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont frappé un autre gros coup mardi.

Selon le réseau ESPN, la formation du Massachusetts a octroyé un contrat de trois ans, d’une valeur de 37,5 millions $, à l’ailier rapproché Hunter Henry. Une somme de 25 millions $ serait d’ailleurs garantie à l’athlète de 26 ans.

L’ancien porte-couleurs des Chargers de Los Angeles a amassé au moins 600 verges et quatre majeurs lors de ses deux dernières campagnes. Il évolue dans la NFL depuis la saison 2016, mais n’a pas été en mesure de jouer en 2018, en raison d’une grave blessure à un genou.

Lundi, les «Pats» ont aussi embauché l’ailier rapproché Jonnu Smith. Avec la signature de Henry, le club de la Nouvelle-Angleterre a mis la main sur les deux joueurs les plus convoités à cette position.

Un nouveau receveur

Les Patriots ont également procédé à l’embauche du receveur de passes Kendrick Bourne, qui a paraphé un contrat de trois ans, d’une valeur de 22,5 millions $.

C’est l’agent du joueur de 25 ans qui en a fait l’annonce.

Bourque a passé les quatre premières années de sa carrière avec les 49ers de San Francisco. En 2020, il a établi des sommets personnels avec 49 attrapés et 667 verges de gains. Le produit de l’Université Eastern Washington a également inscrit deux majeurs.

Selon le site internet spécialisé spotrac.com, les «Pats» ont octroyé des contrats pour une valeur totale de 249,5 millions $ dans les 24 dernières heures. Sur ce montant, plus de 137 millions $ constituent de l’argent garanti, ce qui représentante le deuxième plus haut montant de l’histoire de la NFL. Le record appartient aux Dolhpins de Miami, qui ont remis 147,2 millions $ garantis aux joueurs qu’ils ont embauchés lors de la saison morte 2020.