Crédit : Photo d'archives Simon Clark

LHJMQ

LHJMQ: les Islanders également en pause

Publié | Mis à jour

Après la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard a annoncé l’interdiction des parties de hockey, ce qui signifie que les Islanders de Charlottetown sont forcés de mettre leurs activités en pause.

Cela fait partie des nouvelles mesures mises en place pour contrer une éclosion de COVID-19.

Considérant que les Mooseheads de Halifax sont dans la même situation, les Eagles du Cap-Breton n’ont plus d’adversaires disponibles.

Les nouvelles mesures prises par l’Île-du-Prince-Édouard seront actives jusqu’au 14 mars, contrairement à celles de la Nouvelle-Écosse, qui s’étendent jusqu’au 27 mars.

Rappelons que les formations évoluant au Nouveau-Brunswick, soit le Titan d'Acadie-Bathurst, les Wildcats de Moncton et les Sea Dogs de Saint John, reprendront l’action à partir de la semaine du 8 mars.

Deux matchs reportés

Par ailleurs, la LHJMQ a été obligée de reporter les deux affrontements prévus dimanche au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Le circuit Courteau a été contraint de prendre cette décision en raison d’un problème avec la surface glacée.

Le duel entre l’Océanic de Rimouski et les Voltigeurs de Drummondville, ainsi que le match entre l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Foreurs de Val-d’Or seront joués le 1er mars