Crédit : Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal / Agence QMI

LNH

Thomas Chabot, un indispensable chez les Sénateurs

Publié | Mis à jour

La dure défaite encaissée face aux Maple Leafs jeudi, à Toronto, a rappelé aux Sénateurs d’Ottawa à quel point Thomas Chabot leur était précieux.

Aux prises avec une blessure au haut du corps, le défenseur québécois n’était pas en uniforme lors de ce troisième duel face Leafs, qui ont dominé les Sénateurs par la marque de 7 à 3.

L’état de Chabot sera réévalué au jour le jour et il ne devrait pas tarder à revenir au jeu, mais l’impact de son absence a quand même fait réfléchir les Sénateurs.

«Thomas est un gars qui joue 27 minutes par match et qui relance l’attaque en sortie de zone, a dit l’entraineur-chef D.J. Smith vendredi dans une entrevue rapportée par Sportsnet. Les autres gars font de leur mieux, mais ne sont pas Thomas Chabot.»

«Parfois, on peut tenir pour acquis un gars comme lui et tout ce qu’il apporte à l’équipe (...)», a poursuivi Smith.

Les joueurs des Sénateurs ont également évoqué le défi de joueur sans Chabot.

«On ne sortait pas la rondelle aussi bien (de la zone), a reconnu l’attaquant Connor Brown à la suite de cette défaite contre les Leafs. Il est une partie très importante de notre équipe. Il fait tellement de bons jeux en sortie de territoire (...) Il crée de l’offensive à partir de notre zone jusqu’en zone adverse.»

Chabot compte trois buts et six aides pour un total de neuf points en 17 matchs cette saison. Même si son rythme de production est légèrement inférieur à celui de la saison dernière, les statistiques avancées démontrent que les Sénateurs sont plus souvent en possession de la rondelle et génèrent plus de lancers quand le Québécois de 24 ans est sur la patinoire.

«C’est un gars qu’on ne peut pas vraiment remplacer», a simplement résumé le défenseur Mike Reilly.