Crédit : AFP

Baseball - MLB

Une saison complexe pour les Blue Jays

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays s’activent ces jours-ci en Floride, où ils entameront d’ailleurs leur saison locale, au TD Ballpark, à Dunedin.

Confirmant cette information jeudi, le président de l’équipe Mark Shapiro a précisé que bien des scénarios sont encore à l’étude en vue de la prochaine campagne du baseball majeur.

«Dans les circonstances, nous nous attendons à ce que la solution se retrouve dans une combinaison de Dunedin, Buffalo et Toronto, a affirmé Shapiro, cité sur le site web de l’équipe, à propos des villes où seront disputés les matchs locaux des Blue Jays en 2021. Nous avons eu une saison morte où nous avons passé une tonne d’heures à examiner les alternatives.»

Si un retour éventuel à Toronto n’est pas à exclure complètement, selon la situation entourant la pandémie de COVID-19 et les restrictions frontalières entre le Canada et les États-Unis, il a déjà été décidé que les Blue Jays éliront domicile à Dunedin jusqu’au 2 mai, minimalement. Quatre séries locales, pour un total de 12 matchs, y seront jouées d’ici là, contre les Angels de Los Angeles, les Yankees de New York, les Nationals de Washington et les Braves d’Atlanta.

Sur la bonne voie

Pour l’heure, les lanceurs et les receveurs des Blue Jays ont procédé à un premier entraînement complet à Dunedin, jeudi. Tous les joueurs de l’équipe y seront rassemblés dès lundi.

Si les Bo Bichette, Vladimir Guerrero fils et Teoscar Hernandez sont de retour, les Blue Jays accueilleront aussi les nouveaux venus George Springer et Marcus Semien, entre autres.

«Nous ne sentons pas que le club est parfait, nous savons que nous allons devoir continuer de faire des ajouts afin de nous améliorer, a commenté Shapiro, quant à la composition de l’équipe. Il y aura d’autres opportunités comme la date limite des échanges et la prochaine saison morte. Nous sentons toutefois que nous sommes sur la bonne voie. Nous respectons notre plan de bâtir un club champion durable.»