Crédit : Photo d'archives, Agence QMI

Canadiens de Montréal

Cole Caufield à Montréal dès cette année?

Publié | Mis à jour

En plus de faire le bilan du premier quart de saison du Canadien de Montréal, Marc Bergevin a répondu à d’autres questions lundi. Tour d’horizon des thèmes abordés.

Cole Caufield connaît une excellente deuxième saison à l’Université du Wisconsin (33 points, dont 17 buts en 22 matchs). Toutefois, ne vous attendez pas à le voir rejoindre le Canadien en fin de saison, mais... 

«Ça dépendra où on sera rendu. Ça dépendra également de la quarantaine à respecter. Scott Mellanby et Rob Ramage vont le voir jouer souvent. Il progresse beaucoup. Il joue très bien. On s’attend à ce qu’il fasse le saut chez les professionnels après cette saison.»

L’agent de Victor Mete a fait tout un tabac à la fin de janvier en affirmant publiquement que le défenseur du Canadien souhaitait une transaction. Curieusement, Claude Julien a inséré Mete dans sa formation pour la première fois de la saison dès le match suivant.

«Au grand jamais, un agent va décider la façon dont on gère l’équipe. Que ce soit en privé ou publiquement. On avait déjà eu des discussions avec Victor. Ça n’a aucun lien avec l’agent. C’est un jeune qui a encore du potentiel. Il patine bien. On a besoin de profondeur. On n’a pas l’intention de l’échanger et j’ai été clair avec son agent.»

Depuis le début de la saison, trois joueurs du Canadien ont reçu des coups à la tête. Aucun de ces cas n’a entraîné de suspension. Chaque fois, le département de la sécurité de la LNH a justifié sa décision en stipulant que le point de contact n’avait pas été la tête du joueur.

«On pourrait possiblement avoir des discussions pour apporter certaines modifications au règlement, mais ce ne sera pas avant la prochaine rencontre [des directeurs généraux].»

Après un séjour fructueux dans la bulle de Toronto et un début de saison prometteur, Jesperi Kotkaniemi connaît un ralentissement certain depuis quelques rencontres.

«Il ne faut pas oublier que KK est encore l’un des plus jeunes joueurs de la LNH. Il y en a plus de 700. Oui, il y aura des moments éprouvants. Il est encore en apprentissage, mais il est sur la bonne voie.»

Le prochain repêchage de la LNH est prévu pour les 23 et 24 juillet. Sauf qu’en raison de la pandémie qui a paralysé ou ralenti les activités de la majorité des circuits juniors, les occasions d’évaluer le talent sont minces.

«Je préférerais qu’on repousse le repêchage. On ne connaît pas vraiment les joueurs. C’est difficile. Mais ça, c’est une décision qui appartient à la LNH et à l’Association des joueurs.»