Crédit : AFP

Baseball - MLB

Selon David Ortiz, le baseball est devenu ennuyeux

Publié | Mis à jour

L’ex-cogneur des Red Sox de Boston David Ortiz a été reconnu pour sa puissance durant sa carrière de 20 ans dans le baseball majeur, mais cela ne l’empêche pas de critiquer la façon d’aborder les lancers par les frappeurs d’aujourd’hui qui visent davantage le coup de circuit.

Auteur de 541 longues balles dans le baseball majeur, incluant 54 au cours de la saison 2006, Ortiz croit que son sport est devenu moins attrayant en raison de l’approche des joueurs se présentant au bâton. Plus que jamais, ils privilégient davantage le long coup et non une simple présence sur les sentiers, à ses yeux.

«Pour moi, c’est un gâchis, a déploré le Dominicain au quotidien "Boston Globe". Le baseball a beaucoup changé. Les entraîneurs veulent que les jeunes frappent uniquement des circuits et c’est tout ce qu’ils pratiquent, car ils souhaitent être payés.»

«Avant, on développait d’excellents frappeurs. Maintenant, il n’y a que des retraits sur des prises avec quelques circuits ici et là. C’est franchement ennuyant. Si vous pariez à Las Vegas que le prochain gars se fera retirer au bâton, vous allez gagner à chaque fois, a-t-il continué. Tout le monde s’élance pour défoncer la balle. Autrefois, on recevait des critiques quand on effectuait de gros élans dans certaines situations; aujourd’hui, c’est tout le temps. Pour moi, c’est dur à regarder.»

Manière de penser à revoir

L’ex-numéro 34 croit que la clé à un retour du baseball plus divertissant passe donc par un meilleur enseignement dans les ligues mineures. Rendre les balles moins bondissantes, comme le circuit Manfred prévoirait le faire pour 2021 d’après le site The Athletic, n’est pas suffisant.

«Je ne dis pas qu’il faut à tout prix jouer du baseball court. Néanmoins, si un coureur se trouve en position de marquer, vous devriez être capable de vous ajuster et ne pas seulement essayer de tout régler en un seul coup. Les frappeurs cèdent trop facilement. Le sport est plus agréable à regarder quand des gens sont sur les coussins», a estimé Ortiz.

En 2019, dernière campagne de 162 matchs, un total de 6776 coups de quatre buts ont été réussis dans les majeures, un record.