LNH

Fleury s’offre un blanchissage pour la Saint-Valentin

Publié | Mis à jour

Le gardien Marc-André Fleury a repoussé l’ensemble des tirs de ses adversaires et les Golden Knights de Vegas ont vaincu l’Avalanche du Colorado 1 à 0, dimanche soir, au T-Mobile Arena.

Le Québécois a réalisé 30 arrêts pour signer son deuxième blanchissage de la présente campagne et le 63e de sa carrière. Le vétéran de 36 ans connait un début de saison du tonnerre, lui qui a accordé plus que deux buts dans un match à une seule reprise en huit parties. Face au club de Denver, Fleury a obtenu sa septième victoire en 2020-2021. 

C’est Max Pacioretty qui a été l’unique patineur à faire bouger les cordages. En deuxième période, l’ancien capitaine du Canadien de Montréal a décoché un puissant tir des poignets qui a trompé la vigilance du gardien Philipp Grubauer (à voir dans la vidéo ci-dessus). Il s’agissait du septième but de l’Américain cette saison.

«C’est l’un de ces matchs où ils vont avoir de l’énergie sans nécessairement être bons avec la rondelle. Ils ont joué un meilleur match que nous. Nous avons pu maintenir le fort, surtout [Marc-André Fleury]», a dit l'ancien capitaine des Canadiens de Montréal. 

Du côté de l’Avalanche, le défenseur Cale Makar manquait à l’appel. Le jeune homme de 22 ans souffre d’une blessure au haut du corps et son cas sera évalué sur une base quotidienne. Avant la rencontre, l’entraîneur Jared Bednar a indiqué qu’il ne savait pas exactement quand la blessure de son patineur est survenue.

«Nous manquions un peu de jambes, a dit le pilote en vidéoconférence après la rencontre. Nous n’avons pas eu le «pop» en extra dans nos jambes. L’état d’esprit est bon; nous n’avons tout simplement pas exécuté de la manière dont nous sommes capables.» 

L’attaquant Nathan MacKinnon était quant à lui de retour dans la formation, après avoir raté un match en raison d’une blessure au bas du corps. Contre les Golden Knights, il a joué près de 22 minutes et décoché quatre tirs au but.

L’Avalanche disputait une première rencontre depuis le 2 février, car cinq de leurs parties ont été reportées en lien avec le protocole de la Ligue nationale par rapport à la COVID-19.