Crédit : AFP

Tennis

Le palmarès de F-A-A dans les tournois majeurs

Publié | Mis à jour

Félix Auger-Aliassime tentera d’accéder pour la première fois de sa carrière aux quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem, samedi, à Melbourne, alors qu’il croisera le fer avec le Russe Aslan Karatsev en ronde des 16. 

Regard sur les jalons importants franchis par le Québécois ces dernières années dans les tournois majeurs.

Première présence

- Après avoir été finaliste à Roland-Garros et champion des Internationaux des États-Unis chez les juniors, Auger-Aliassime a participé pour la première fois au tableau principal d’un tournoi du Grand Chelem chez les professionnels en 2018, à Flushing Meadows. Ayant franchi les qualifications avec succès, il était opposé à son compatriote et ami Denis Shapovalov au premier tour. Après deux premières manches chaudement disputées, Auger-Aliassime a dû se retirer au cours de la troisième en raison d’un problème d’arythmie. Auparavant, il avait tenté deux fois de se qualifier, sans succès, dans un tournoi majeur chez les professionnels, soit à New York en 2017 et à Roland-Garros en 2018.

Première victoire

- Le Québécois a signé sa première victoire dans le tableau principal d’un tournoi majeur à Wimbledon, en 2019, face à son compatriote Vasek Pospisil. Après avoir perdu la première manche, Auger-Aliassime avait remporté les trois suivantes. Il avait ensuite vaincu le Français Corentin Moutet en deuxième ronde, avant d’être freiné par Ugo Humbert, un autre Français, au troisième tour. Après cette percée prometteuse à Wimbledon, celui qui occupe présentement le 19e rang mondial a eu de la difficulté à enchainer et a essuyé des défaites au premier tour à New York contre Shapovalov, puis en Australie contre Ernest Gulbis.

Première fois en huitièmes

- Auger-Aliassime s’est très bien repris aux Internationaux des États-Unis l’an dernier en atteignant les huitièmes de finale pour la première fois de sa carrière. C’est nul autre que Dominic Thiem qui l’a freiné grâce à une victoire en trois manches. L’Autrichien a ensuite poursuivi sa route jusqu’au titre. Avant de croiser Thiem, Auger-Aliassime avait défait le Brésilien Thiago Monteiro, le Britannique Andy Murray et, encore une fois, Corentin Moutet.

Félix Auger-Aliassime franchira-t-il un nouveau jalon dans sa jeune carrière cette fin de semaine à Melbourne ? Tous les espoirs sont permis pour le joueur de 19 ans qui affrontera un qualifié en huitièmes de finale.