HKN-HKO-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-VANCOUVER-CANUCKS

Crédit : Photo AFP

LNH

Les gardiens de la division canadienne martyrisés

Publié | Mis à jour

Les gardiens de but évoluant pour les équipes canadiennes de la Ligue nationale de hockey (LNH) sont mis à rude épreuve cette saison, alors que la plupart des meilleurs buteurs et pointeurs évoluent au nord de la frontière.

En date de vendredi, c’est même un gardien du Canadien de Montréal, le nouveau venu Jake Allen, qui mène les portiers de la section avec un taux d’efficacité de ,933. Le Néo-Brunswickois devance à ce chapitre Jacob Markstrom (,921), des Flames de Calgary, et le duo des Jets de Winnipeg composé de Connor Hellebuyck (,920) et de Laurent Brossoit (,918).

Ils ne sont ainsi que quatre parmi le top 25 de la ligue cette saison. Ceci est attribuable aux prouesses offensives de certains habitués du haut du classement des pointeurs.

Connor McDavid et Leon Draisaitl ne déçoivent pas avec respectivement 28 et 26 points, tandis que l’ailier des Maple Leafs de Toronto Mitch Marner complète avec ses 21 points le top 3 de tout le circuit Bettman.

Et ce n’est pas tout, puisque huit des 10 meilleurs buteurs de la ligue se retrouvent dans la section canadienne. Auston Matthews (11 buts) mène une délégation composée de plusieurs excellents francs-tireurs, dont font partie cette saison les joueurs du CH Josh Anderson (9) et Tyler Toffoli (9).

Un beau défi

Comme si ce n’était pas assez, les équipes les plus actives en attaque sont aussi au Canada. Six des neuf joueurs ayant le plus tiré au filet y sont. C’est d’ailleurs Brady Tkachuk, qui évolue pourtant pour les faibles Sénateurs d’Ottawa, qui a décoché le plus de lancers dans la LNH en 2020-2021, avec 62.

«Il y a une tonne de talent dans cette division, alors c’est amusant de se donner le défi de jouer contre ça», a indiqué au site NHL.com Braden Holtby, qui dispute une première saison dans l’uniforme des Canucks de Vancouver.

Vainqueur du trophée Vézina l’an dernier, Hellebuyck voit les choses de la même façon que son homologue. «Il y a peut-être beaucoup de matchs à haut pointage, mais les victoires sont ce qui compte le plus cette saison».

«Tu ne veux pas affecter ta confiance, surtout lors d’une saison écourtée où tu n’as pas le temps de la retrouver [la confiance], alors je la garderai au sommet en gagnant des matchs et en faisant tout ce que ça prendra», a ajouté l’homme masqué des Jets.