Crédit : AFP

Tennis

Australie: Sofia Kenin chute dès le 2e tour

Publié | Mis à jour

On l'avait senti stressée, mais on ne s'attendait certainement pas à la voir sortir si tôt. Sofia Kenin, N.4 mondiale, n'aura pas réussi à défendre bien longtemps son titre aux Internationaux d'Australie. Elle est tombée dès le deuxième tour, 6-3, 6-2, face à Kaia Kanepi, 65e mondiale. 

L'Estonienne de 35 ans était confiance après sa récente finale au Gippsland Trophy, un tournoi oû elle avait déjà fait chuter une tête de série bien mieux classée, Aryna Sabalenka (7e).  

Alors que Kenin était, elle, en plein doute. Elle l'avait dit avant le début du tournoi, et son premier tour face à la 133e mondiale, Maddison Inglis, ne l'avait guère rassurée.

«Je ne suis pas encore totalement satisfaite de la manière dont j'ai joué», avait-il dit sitôt son match terminé.

Et aujourd'hui, elle a à nouveau commis bien trop d'erreurs (22 fautes directes pour seulement 10 coups gagnants) pour espérer l'emporter.

Kanepi «a très bien joué. Et moi je n'ai pas réussi à trouver mon rythme. J'étais trop nerveuse. [...] Je ne sais pas (ce qui s'est passé). Il y avait peut-être eu trop de pressions extérieures» autour de moi, a-t-elle expliqué en conférence de presse, les yeux rougies.

«Aujourd'hui, j'ai eu le sentiment que je n'étais pas vraiment là. Ma tête n'était pas là. [...] J'ai eu des occasions, mais je n'ai pas su les saisir. J'ai été rattrapée par mes émotions», a-t-elle ajouté, au bord des larmes.

Barty se fait peur 

La N.1 mondiale Ashleigh Barty, qui avait fortement impressionné au premier tour en infligeant un 6-0 6-0 à Danka Kovinic, a perdu un peu de sa superbe. 

Après un premier set bien maitrisé, conclu en 27 minutes, l'Australienne, qui arborait un gros bandage à la cuisse gauche, a semblé perdre le fil en fin de deuxième manche.

La modeste Daria Gavrilova, 387e mondiale, a même eu deux balles de sets, avant que Barty ne s'impose dans le bris d'égalité.

«Je suis heureuse d'avoir réussi à m'en sortir en deux sets et d'être encore en vie» dans le tournoi, a déclaré l'Australienne en conférence de presse.

«Je n'ai pas joué beaucoup au tennis ces 12 derniers mois, donc c'est un peu normal d'avoir des hauts et des bas non seulement dans ma concentration mais aussi dans mon niveau de jeu», a expliqué Barty, restée éloignée du circuit pendant un an en raison de la pandémie de coronavirus.