Club de foot Montréal

«Avoir un effectif jeune va nous aider»

Publié | Mis à jour

Très actif la semaine dernière avec l’embauche de trois joueurs, le directeur sportif du CF Montréal, Olivier Renard, est revenu lundi sur ces mouvements de personnel à quelques semaines du début du camp d’entraînement de l’équipe.

Voyez le point de presse complet d'Olivier Renard dans la vidéo ci-dessus.

Renard a acquis l’attaquant américano-norvégien Bjorn Johnsen, le milieu argentin Joaquin Torres et le milieu égyptien Ahmed Hamdi. Si Johnsen est âgé de 29 ans, Torres en a 24 et Hamdi aura 23 ans cette semaine.  

«J’ai confiance en ces jeunes joueurs, même si les gens peuvent douter parce qu’ils sont peu connus. Ce n’était pas nos troisièmes ou quatrièmes choix.»

«On n’a donc pas pris un joueur pour prendre un joueur. Ça serait un problème si on faisait ça.»

Pas bête  

Ces acquisitions s’inscrivent donc dans un virage jeunesse marqué depuis quelques mois.

«Quand je regarde l’effectif, nous avons cinq ou six joueurs âgés entre 25 et 30 ans, fait remarquer Renard. Ce sont des joueurs qui peuvent très bien se retrouver dans l’effectif de base de l’entraîneur.»

«Ça veut aussi dire que ce n’est pas une équipe composée uniquement de jeunes. Avant, il y avait beaucoup de joueurs plus âgés, mais on n’est pas sans expérience, même si les joueurs sont plus jeunes.»

Et dans l’éventualité où l’équipe devrait à nouveau s’exiler aux États-Unis, miser sur une équipe jeune pourrait être un atout.

«Avoir un effectif jeune va nous aider par rapport à la saison dernière. Je parle de joueurs qui ne sont pas mariés et qui n’ont pas d’enfant. Si nous devons passer plusieurs semaines ou plusieurs mois sur la route, ça va sans doute nous aider.»

Presque fini  

Tout le monde a été surpris quand le CF Montréal a annoncé trois nouvelles acquisitions en moins de 24 heures la semaine dernière, mais Renard a pratiquement terminé ses emplettes.

«La plupart des mouvements sont presque finis, mais il y aura certainement deux ou trois petites retouches.»

«Le mercato vient de s’ouvrir et on a encore jusqu’au début mai. On ne peut pas dire que c’est fini. Il pourrait y avoir des sorties de joueurs plus ou moins importants.»

Il se félicite surtout d’avoir été en mesure de trouver des joueurs polyvalents.

«On cherche des profils de joueurs qui peuvent se débrouiller dans divers types de formation, tout en apportant plus de compétitivité au sein de l’effectif.»

Gymnastique  

Renard a démontré qu’il avait un certain talent pour la gymnastique financière quand il a envoyé Maximiliano Urruti et son gros contrat à Houston en retour de Kiki Struna, un défenseur central de 30 ans.

«On a cherché à trouver des solutions pour le départ de Maxi qui avait un salaire élevé. On regardait aussi pour apporter du renfort défensivement avec un joueur d’expérience et Kiki Struna nous apporte ça.»

L’arrivée de Johnsen et d’Ibrahim en attaque va aussi offrir plus de flexibilité à Thierry Henry.

«En discutant avec le personnel, on m’a parlé de la nécessité d’avoir de la variété dans les profils d’attaquant et Johnsen nous apporte quelque chose que nous n’avions pas.»

On se demande maintenant si Romell Quioto restera à l’avant-centre, où il a brillé en 2020, ou s’il retrouvera son poste habituel. Renard n’a pas offert d’éclaircissement.

«On savait très bien que Romell se sentait bien sur le côté gauche avant d’arriver à Montréal, mais il nous a aussi montré qu’il était à l’aise comme attaquant.»