Vandalisme au stade Saputo

Crédit : Photo Ben Pelosse

Club de foot Montréal

Le CF Montréal dénonce le vandalisme sur son logo

Dave Lévesque

Publié | Mis à jour

Les partisans du Club de Foot Montréal ont le droit de ne pas aimer cette nouvelle appellation qui a remplacé celle de l’Impact, mais pas au point de faire du vandalisme.

C’est ce que la direction du club de la Major League Soccer a dénoncé, dimanche, après que des affiches portant le nouveau logo, à l’entrée du stade Saputo, ont été peinturées samedi par des fans frustrés.  

«On ne tolère aucun acte d’intimidation, de violence et de vandalisme au stade, ou qui vise le club, nos installations ou les gens de notre organisation», a fait parvenir au Journal le président du CF Montréal, Kevin Gilmore, par l’entremise du directeur des communications de l’équipe.

L’acte est survenu en marge d’une manifestation qui regroupait au plus une cinquantaine de personnes qui réclamaient que le club fasse marche arrière et reprenne le nom «Impact», qui est associé à l’équipe depuis 1993.

Pas d’intimidation  

«La pression de quelques individus et des gestes totalement inacceptables comme celui-là ne nous feront jamais revenir en arrière sur des décisions du club», a ajouté le CF Montréal.

Un homme d’une quarantaine d’années a été arrêté, puis relâché sous promesse de comparaître en lien avec ce geste de vandalisme commis avec une bombe aérosol.

Un second individu aurait également été identifié. La manifestation, organisée par l’Association des supporters (ASUPMTL), s’est toutefois déroulée pacifiquement.

En colère  

Depuis le changement d’identité, le mois dernier, la colère gronde sur les réseaux sociaux et les partisans sont nombreux à exiger un retour en arrière.

Certains fans plus radicaux demandent même la démission de M. Gilmore.

Au lendemain de l’annonce, un graffiti avait aussi été peint sur un panneau, voilant le nouveau logo, qui ne fait pas l’unanimité, ressemblant à un gros flocon de neige.

Récemment, les Ultras – des fanatiques de la formation montréalais – ont indiqué qu’ils allaient continuer d’exercer de la pression sur la direction pour qu’elle revienne au nom « Impact ».

Les amateurs déplorent notamment qu’on évacue l’histoire de l’équipe en effaçant un nom qui a symbolisé le soccer au Québec depuis près de 30 ans.