Crédit : MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Boxe

GYM: un gala de boxe en mars à Québec

Publié | Mis à jour

L’attente du Groupe Yvon Michel (GYM) est enfin terminée. Il pourra présenter un gala de boxe, le 16 mars, à l’Hôtel Plaza de Québec.

Au départ, cette soirée de boxe était prévue pour le 26 février au même endroit. Toutefois, le promoteur Yvon Michel, malgré le travail acharné de Bernard Barré, n'a pu obtenir que cette semaine toutes les approbations nécessaires de la Santé publique de Québec et de la Régie.

Le délai était trop court pour que les boxeurs fournissent tous leurs documents médicaux à la Régie.

Pour revenir à la carte du 16 mars, la finale opposera les poids lourds Oscar Rivas (26-1, 18 K.-O.) et Sylvera Louis (8-5, 4 K.-O.). Les deux hommes se sont déjà affrontés en 2012 et Rivas l’avait emporté par décision partagée.

Le ring sera installé sur une plateforme qui recouvrira la piscine de l’hôtel. Un groupe de musique s’occupera de l’ambiance durant les pauses de nettoyage de la soirée.

Jusqu’à 120 spectateurs pourraient assister au gala, mais ils ne seraient pas postés aux abords du ring. En réservant des unités avec vue sur le jardin, les amateurs pourront regarder les combats en étant assis au balcon de leur chambre.

Protocole strict

Au total, la Santé publique et la Régie ont autorisé la présentation de sept combats. S’il y a un combat qui tombe à l’eau pour une raison ou une autre après le 2 mars, Michel ne pourra pas le remplacer sur sa carte.

Terry Osias, Sébastien Bouchard, Patrice Volny et Yan Pellerin devraient également monter sur le ring, selon ce que Le Journal de Montréal a appris dans les dernières heures.

Conformément au protocole, les boxeurs et les entraîneurs devront respecter une quarantaine de 14 jours avant le gala.

Au cours de cette période, ils devront se limiter à une bulle à la maison et une autre au gymnase. Ce sont les deux seuls endroits où ils pourront se trouver. Ces clauses feront d’ailleurs partie de leurs contrats.

Toutefois, en raison d’un décret qui a été passé dans les dernières semaines, les boxeurs et les entraîneurs n’auront pas besoin de faire une quarantaine de 10 jours après l’événement.

Gros plan pour Rivas

Rivas n’est pas monté sur le ring depuis sa défaite contre Dillian Whyte en juillet 2019. Une inactivité de 19 mois qui est notamment due à la pandémie de COVID-19.

Cependant, Yvon Michel a des plans intéressants pour lui en 2021. Avec une victoire contre Louis, son prochain combat serait présenté à la fin du mois de mai ou au début de juin.

Lors de cette soirée, il pourrait se battre pour le titre WBC des bridgerweight, une nouvelle catégorie où la limite de poids a été établie à 224 lb.

Si la pandémie devait se résorber dans les prochains mois, le gala pourrait être présenté au Québec devant les caméras d’ESPN avec la collaboration de Top Rank. Un dossier à suivre...